mardi 11 mars 2008

Cantonales


Mathématiquement le département de l’Allier est passé à gauche dimanche.
Toutefois le deuxième tour dimanche 16 mars peut très bien faire mentir toute logique strictement comptable. En effet le passé a démontré à maintes reprises que la majorité de droite Cluzel et même Deriot avait été acquise avec des voix de gauche. Il est reconnu que beaucoup d’électeurs du parti communiste ne se retrouvent pas dans les candidats socialistes et préfèrent voter pour un candidat modéré de droite ou s’abstenir de voter. Il ne faut pas oublier non plus que ces élections sont locales et la personnalité des candidats compte pour beaucoup dans ce vote.
Sur le canton de Chevagne la partie est loin d’être gagnée pour JM.Lesage face à A.Lognon fraîchement élu en novembre dernier, et ce canton semble être perdu pour la droite sauf grosse surprise. Il en est de même pour Lurcy ou J.Bourdier a engagé là sans doute un mandat de trop. Par contre Moulins-Sud est tout à fait à la portée de l’URB avec une candidate très proche et très connue des électeurs de ce canton. Ebreuil semble en très mauvaise position, mais la motivation des abstentionnistes du premier tour pourrait révéler là une surprise. Huriel gardera sans aucun doute son conseiller général communiste sans grosse surprise. Bernard Dillard à Montluçon-NE est très bien placé et peut là aussi apporter une pierre non négligeable à la bâtisse URB. Il en est de même pour Montluçon –Sud et Est où Bernadette Vergne et Daniel Dugléry peuvent espérer remporter ces cantons sur la dynamique des élections municipales remportées sans difficultés par le maire sortant. Le canton du Donjon comme celui de Lapalisse seront déterminant en cas de victoire URB car en effet ce sont les deux cantons à gauche tenus par le PRG ou la division de la gauche peut permettre aux candidats URB d’être victorieux dimanche. Lapalisse avant D.Chassenieux était un bastion de droite longtemps tenu par B.Leprovost et Le Donjon ne tenait que sur la personnalité de J.Cortez. Ces deux cantons seront sans doute dimanche le point de mire de tous les observateurs.Enfin Gannat Varennes et Vichy-N devrait permettre la réélection des trois sortants sans grosse difficulté jouant là aussi sur la personnalité des candidats et la division de la gauche. On le voit donc sans Chevagne, Lurcy et Ebreuil l’URB peut espérer garder une majorité au Conseil Général les quelques jours qui restent de campagne seront sans doute déterminants.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

J'AI une pensée émmue pour ces deux députés socialistes Montluçon et St.Pourçain qui n'ont plus qu'a ajuster la veste et aller vers d'autres cieux plus cléments /ILS NE SONT PLUS CREDIBLES et BIEN BATTUS.
Merci aux électeurs qui savent choisir: ne vous dites plus les porte-paroles de l'allier.

Anonyme a dit…

ICI comme ailleurs : courage la droite , ne nous laissez pas aller à un désastre de gauche et à une politique d'envolée des impôts comme à la région ...

Corinne a dit…

Difficiles pronostics.
J'espère néanmoins que J. Bourdier à Lurcy pourra faire face à son concurrent communiste.
Ce dernier n'a pas le charisme de Jacques.
Mais c'est vrai que l'âge du capitaine n'aide probablement pas... même si son dynamisme ne reflète pas ses années.
De toute façon il n'a pas laissé le choix à ses "amis" la place était prise...
On verra dimanche...

Corinne a dit…

Et oui, Jacques Bourdier a perdu. Du coup c'est le département qui perd. Candidature de trop ? A Lurcy de toute façon, ça tourne à chaque fois. En plus, le choix de la suppléante ne fut pas le bon. Il voulait une élue, et du Veurdre. Mais là erreur de casting. Elle n'est même pas repassée dans sa commune.
Il faudra un choix plus judicieux la prochaine fois... sachant que le candidat élu est jeune, il peut être là pour un moment... :-(