vendredi 25 avril 2008

Pouvoir d'achat


On n’arrête pas de nous dire partout dans les médias, et l’interview du Président de la République hier soir en a remis une couche, que les français n’ont plus de pouvoir d’achat.
Je serais tenté de dire ou de rectifier en disant que le pouvoir d’achat reste le même c’est sa répartition qui change . En effet depuis 1960 les ménages dépensent de moins en moins pour se nourrir ou se vêtir et de plus en plus pour les loisirs. Hors avec l’augmentation de la nourriture, il serait sage sans doute, de dépenser moins en loisir, dans un soucis de rééquilibrage. Hors le français ne s’y résout pas ! Comme il faut bien se nourrir pour vivre, il achète plus cher sa nourriture mais veut continuer à se payer encore plus de loisirs. C’est ce qu’on appelle la baisse du pouvoir d’achat en langage médiatique…
Juste cet exemple la semaine dernière : j’étais dans une grande surface d’éléctro-ménager, et il y avait devant d’immenses télévisions à écrans plats cinq personnes. Les parents, environ la cinquantaine, la fille et le gendre et le petit fils 3 ans qui courrait partout. Le Caddie plein de chips, gâteaux apéritif, bonbons, et autres denrées de qualité… On voyait que c’était une famille modeste voir très modeste. Je suis resté là pour observer la scène. Un jeune vendeur arrive, prends la famille en main, lui explique durant 10 minutes les avantages. Les parents écoutent et au final posent deux questions au vendeur : est-ce qu’il fait crédit et est-ce qu’il livre au 2e étage. Vous pensez que le vendeur s’est empressé de leur dire que la livraison était possible et le crédit aussi, sans leur dire que le taux était à plus de 17%. Et bien en 15 minutes cette famille a acheté un écran plat à 2799€ ( !!!) avec un crédit à 17,25% (TEG) sans discuter une seule fois du prix !Qui nous parle de baisse de pouvoir d’achat ??

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Monsieur FERRAND,
J'espère que vous n'êtes pas convaincu d'avoir expliqué à vos lecteurs si le pouvoir d'achat avait ou non baissé ?
-Par contre, sur le plan de la provocation, c'est une réussite:"Félicitations".
-Alors, comme le blé augmente, apportons un peu d'eau au moulin.
-Bref !
-Patience, je connais des "ménagères de - 50 ans" qui disserteront mieux que moi ( sans idéo je l'espère...) sur le sujet...
-A propos de Mr Electro...et comme lui, donc sans état d'âme, j'affirme:"C'était tout simplement un bon commercial rémunéré au %".
OUI: Rèvons d'un monde meilleur;
lorsque notre nouvelle télévision " domaine public" consacrera son ex-temps de publicité à expliquer aux Français les dangers du dernier crédit à la mode:
"Si t'es pressé j't'essore".
Je sais : Pendant ce temps là, ils (les consommateurs) regarderont : Navarro, Julie Machin... Que de la culture générale. L'avenir est assuré car "Plus belle la vie"...!
Par contre, que dire de nos jeunes couples qui devront s'endetter 25 voire 30 ans , d'un emprunt contracté dans une banque ayant pignon sur rue pour financer le toit de leur maison...??
Oups - ça s'appelle comment ?
Signé : presqu'inconnu!

Anonyme a dit…

Lorsque loisirs devient acrostiche...

Logique
Obsessionnelle et
Indispensable visant à satisfaire 1
Syndrome chronique de dépenses
Irresponsables et
Rituelles mais souvent
Synonyme de fin de mois difficiles

Corinne a dit…

Il ne faut pas être caricatural, Manu !

Il est vrai que des cas comme tu en cites existent, mais ce n'est pas la généralité non plus !

En tant que "ménagère de - de 50 ans comme dit "presqu'inconnu", je suis confrontée moi aussi à ce genre de comportement. Qui n'a pas ce genre de personne dans son entourage... je connaissais même une famille qui avait du mal à payer la cantine du fiston, mais où tu trouvais une tv dans chaque chambre, un portable à chaque enfant. histoire de priorité...

Il est vrai que les priorités ont changé, que les loisirs ont pris une prépondérence dans la vie de beaucoup de gens. Il n'y a qu'à observer les budgets "bouffe" depuis quelques décennies. Même si les hausses actuelles changent un peu la donne, ils ont lourdement chuté.

Au profit des loisirs et de certains biens de consommation high-tech aussi (l'écran plat que tu cites, le portable, voire les portables..., la parabole sur le toit, l'ordinateur et sa connexion haut débit pour lire ton blog ;-)etc...).

Certains de mes proches ont été en Roumanie il y a quelques années. Et j'ai reçu des Roumains moi aussi (des étudiants). Quand tu sais que le salaire d'un prof il y a quelques années était de 150 euros par mois, et qu'un ouvrier touchait dans les 80, et bien là-bas aussi ils avaient tous le GSM et la parabole. parce que c'est devenu prioritaire là-bas aussi.

As-tu remarqué aussi le nombre de personnes modestes qui achètent des jeux de grattage chez ton marchand de journaux ? Et pour quelle somme ? C'est souvent effarant. Perso je n'ai jamais joué à ce genre de truc, et je ne le ferai jamais, je préfère compter sur ma sueur pour gagner ma croute ! Et c'est ce que j'essaie d'inculquer à mes enfants.

Je sais, ça peut surprendre, déranger, mais malheureusement c'est comme ça. C'est le "progrès"...
Les crédits à la consommation sont là pour ça ! et les commissions de surendettement ne vont pas se vider de sitôt...

si on pouvait refaire le monde... vaste programme !

Anonyme a dit…

Enfin, une "ménagère de - 50 ans qui s'éveille.
Le ticket s'annonce modérateur:
" Il ne faut pas être caricatural,Manu"
Joli- Alors les chiffres vont suivre...me dis-je ?
Désolé, mais je suis déçu car je retrouve encore et toujours les mêmes problèmes de société avec ses:
- Grattages intempestifs.
-Les paraboles qui fleurissent comme le muguet le jour de la fête du travail...!
Par contre, le G.S.M dans la campagne Roumaine - J'en suis beaucoup moins convaincu...
J'ai compris: Tout est de la faute des loisirs. Quoique, je lis:
"Les hausses actuelles changent un peu la donne,..."
On veut des exemples; On veut des exemples...des exemples?
La chicon ? Le géant de Carenton ?
- Je sais: Retour à la société ;Les consommateurs n'achètent plus les produits de saison.
Hummm ! les bonnes tomates au réveillon...
- La bouteille de 75 cl aurait-elle aussi baissé de niveau en 08 ans ?!
Alors,je montre l'exemple...
-En 2000 nous avions 1 Dollar à 1.2 Euros et 1 Baril de Pétrole à 60 Dollars soit le Baril à 72 Euros et on payait 1.00 Euro / litre
-En 2008 nous avons 1 Dollar à 0.65 centimes d'Euro et 1 Baril de pétrole à près de 100 Dollars soit le Baril à 65 Euros.
Oups !: A la pompe je donne 1.28 € /litre...Car moi, je paye la T.I.P.P.
Ca s'appelle comment ?
signé: Presqu'inconnu !

Corinne a dit…

Pour le GSM en Roumanie, ben si, désolée... Il faut aller vérifier si on ne me croit pas !
Est-ce ma faute si les priorités ont changé ? Je ne pense pas !

Et le grattage ? Il n'y a qu'à regarder le chiffre d'affaires de la française des jeux... (et son bénéfice !!!) Désolée là encore, mais c'est une réalité.
Source Wikipedia :
--------------------------------
Chiffre d'affaires
En 2000, elle a généré un chiffre d'affaires de 6,5 milliards €[1]

En 2004, elle a généré un chiffre d'affaires de 8,55 milliards € la plaçant en 5e position mondiale derrière les loteries nationales américaine, italienne, espagnole et allemande.

En 2005, elle a généré un chiffre d'affaires de 8,9 milliards €.
-------------------------------
Voilà des chiffres !!!

Et le baril n'est pas à 100 dollars, mais plutôt 120...


Pour la bouteille de 75 cl vide, le souci en ce moment, c'est la pénurie. Organisée ? Peut être... Sans parler des hausses annuelles de 10 à 15 %...
Passé un temps, c'était le liège. Puis le carton (et encore d'ailleurs !) maintenant c'est le verre. Et le transport... (gasoil oblige ! avec une surtaxe gasoil en bas de chaque facture mensuelle). Dans tous les secteurs il y a des hausses.

Même pour les intrants agricoles ! Difficile cette année d'obtenir des semences de maïs, des engrais... etc.

Mais, bon, on se débrouille. Pour les bouteilles on achète en "morte saison" avant les hausses, et on stocke. Ca prend de la place, de la trésorerie, mais bon... Y-a-t'il une alternative ?

Pour les produits de la vie courante, je ne fais pas une compta aussi développée que professionnellement, alors, oui, pas de chiffre ! Désolée là encore, mon emploi du temps est déjà suffisamment chargé comme ça ! Mais bien sûr que le montant que je dois payer pour mon caddie hebdomadaire n'a pas baissé !

Bon, c'est pas tout ça, j'ai des bouteilles à remplir justement...

Anonyme a dit…

il faut croire que le prix des carburants n'est encore pas assez cher puisque nombre de personnes prennent encore leur cher véhicule pour aller chercher leur "pain quotidien" qui au passage se permet de flirter avec les 8frs les 250g...(faut dire que le coefficient de transformation de la matière première a tendance à s'enflammer aussi !!)alors qu'il y a souvent pas un kilomètre à pied entre la boulangerie et leur domicile!!!
sans la jouer écolo, l'économie n'est pas un souci premier apparemment.En plus jamais les ventes automobiles ne se sont si bien portées et jamais les français ne se sont autant servis du réseau routier, peut etre au détriment de la sncf mais au grand bonheur de la gendarmerie qui renfloue ses caisses...

Anonyme a dit…

on dit merci à qui emmanuel?

a la zentille fédé qui déclarait que les prix étaient payés trop cher aux paysans......qu'il fallait augmenter la productivité pour pallier à la baisse des prix