samedi 14 novembre 2009

Fusion Limagrain Domagri (2)




Le 28 mai dernier j’écrivais un post sur la fusion Limagrain Domagri, et je vous disais que j’en réécrirai un plus tard. Outre le fait que ce post a attiré beaucoup de commentaires, que je remercie d’enrichir le débat, nous sommes à la veille des assemblées de section et je trouve le moment opportun pour donner mon avis.
C’est sans doute un peu prétentieux de ma part, mais après tout c’est mon blog, issu d’une formation Limagrain qui nous a instruit pour en faire et s’en servir, et les dirigeants de Limagrain et Domagri s’étant largement exprimés dans la presse locale et nationale sur le sujet je n’enfreins donc aucun secret.
Limagrain tient une place toute particulière sur mon exploitation puisque 80% de l’assolement hors prairie est en contrat Limagrain, et pour une très grosse part en semence. De plus c’est un attachement sentimental, presque passionnel, à cet outil que des gens avant nous ont réussi à construire, une fabuleuse coopérative, partie de rien en 1942, hissée au 4e rang mondial des semenciers, dont le pouvoir très démocratique reste aux mains des agriculteurs de Limagne, dont j’en suis adhérent et dans laquelle je mets tout mon cœur et mon travail pour participer maintenant à la continuité de cette histoire humaine.
Mon handicap étant de me trouver sur l’exploitation la plus au Nord du périmètre de la coopérative, je suis éloigné de tout et bien sur des discussions qui peuvent se faire au gré des rencontres chez les différents fournisseurs. Toutefois je m’attache à rester le mieux informé possible.
Ce projet de fusion appelle chez moi plusieurs réflexions et surtout beaucoup de questions dont j’espère avoir les réponses lors des assemblées de section.
Ma première réflexion est qu’effectivement il est nécessaire de créer un pôle coopératif régional auvergnat fédérant l’agriculture de notre région.
La seconde est que les semenciers ne doivent pas perdre le pouvoir sur une coopérative qui pourrait faire partie de ce pôle mais dont la principale activité est la semence, je veux parler de Limagrain.
La troisième est que nous avons eu des réunions d’information sur le sujet mais jamais un vrai débat entre les adhérents de Limagrain, les propositions étant bien arrêtées par le conseil d’administration, ce qui pourrait provoquer les adhérents de Limagrain à voter « oui » ou « non » à la fusion in fine, comme seul moyen d’expression.
La quatrième est que le revenu de mon exploitation dépend de manière vitale à la pérennité de la production de semence en Limagne et des dividendes produits par les filiales du groupe, surtout avec la fluctuation des cours des matières premières agricoles et la diminution programmée des aides européennes.
La cinquième est que la presse annonce la fusion faîte, ( numéro du journal Agrodistribution de novembre) sans tenir compte de l’avis des adhérents qui n’ont pas encore ratifié le projet.
La sixième est que toute la puissance de Limagrain et le poids financier que représente cette coopérative s’est construit au fil des ans grâce à la semence et aux producteurs de maïs semence qui n’ont cessé et ne cessent d’investir dans leur coopérative.
La septième est que le Président de Limagrain, Pierre Pagesse, est agriculteur, grand président, visionnaire d’un charisme international, qui a su hisser Limagrain là où il est dans le paysage semencier et économique mondial, pour lequel j’ai un immense respect et qui inspire la confiance.
Aussi ces réflexions appellent chez moi plusieurs questions :
Si Pierre Pagesse a su conduire le navire d’une main de maître depuis toutes ces années qu’en adviendra t’il après son départ dans trois ans, et surtout après la fusion avec 21 administrateurs dont une bonne part ne seront pas semenciers ? La gestion de la future coopérative ne sera t’elle pas l’objet de conflits internes entre semenciers, non semenciers, céréaliculteurs, éleveurs ? Pourquoi dans le remplacement d’un administrateur semencier à la prochaine assemblée générale on commence par nous proposer un non-semencier ?
En cas de fusion est-ce que la priorité sera toujours les investissements dans les outils semenciers au niveau local, national et international ?
Si la fusion se fait comment se fera la répartition des dividendes de 600 agriculteurs aujourd’hui à 4000 demain ? Est-ce que les contrats de semence seront partagés entre tous les adhérents de la nouvelle structure? (Il semble qu’un administrateur de Domagri ait dit que ce serait possible) Que représenteront les 450 semenciers de Limagrain au sein des 3500 exploitations ? La production de semence ne deviendra t’elle pas marginale?
Quelle est l’assurance statutaire que dans les futures assemblées générales, et malgré la règle mathématique un homme = une voix, les semenciers bien que représentant le poids économique le plus important, ne perdent pas le pouvoir au sein de la future structure ?
Quel nombre de délégués seront des semenciers au sein des 64 délégués représentant 4000 agriculteurs ?
Pourquoi ne pas faire un rapprochement progressif dans le temps entre toutes les structures coopératives auvergnates par des alliances dans des outils communs sans perdre chacune ses particularités ? N’y a t’il pas d’autres solutions que la fusion pour travailler ensemble sans que chacun perde son identité et le cœur de son métier?
L’idée de cette fusion entre Limagrain et Domagri a commencé il y a un an, n’est ce pas un peu précipité pour une telle modification du paysage coopératif auvergnat ?
Est-ce que la fusion apportera un plus aux adhérents de Limagrain ?
Toutes ces questions m’inquiètent et à ce jour sont sans réponse. Est il donc possible de donner un accord à la fusion sans réponse sérieuse à ces questions ? Faut il refuser la fusion pour se donner plus de temps ?
Chaque adhérent, je pense doit être capable d’apprécier l’impact de la fusion sur son exploitation en mieux ou en moins bien, et la force de notre coopérative est la démocratie.
A chacun de saisir son destin et à voter en son âme et conscience pour orienter la politique de la coopérative Limagrain.

197 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu poses les vraies questions!
Moi je réponds clairement non à la fusion!

Anonyme a dit…

en effet tu as mis le temps pour écrire un message.... la veille des assemblées de section. Mieux vaut tard que jamais. en plus 100% d'accord avec toi

Anonyme a dit…

Emmanuel tu as été vraiment très gentil, trop sans doute. Tu ne parle pas de Domagri en quasi faillite dont 5 administrateurs vont bientôt gérer Limagrain! Tu ne parles pas que Domagri a 36 million d'euro au bilan, dont 14 million de créances et 20 millions de dettes! Tu ne dis pas que Domagri a des silos pourris qu'il faudra remettre aux normes! Laissons Domagri là ou il est! non à la fusion!

Anonyme a dit…

Emmanuel ça ne t'étonne pas qu'on ait pas voulu répondre à toutes ces questions? tu ne vois pas qu'on veut pas qu'il y ait de débat. Tu ne vois pas qu'on veut faire passer cela en force. Tu parles de démocratie, mais qui aura le courage de dire non??? tu ne vois pas comment se passe les réunions de sections où tout le monde dit amen à tout? tu es naïf à ce point? A lundi!

Anonyme a dit…

M.Ferrand je suis aussi perplexe que vous, et ces questions je me les pose depuis longtemps. Et personne n'y a répondu. Et y a t'il une réponse? Si il y en avait une ce serait évidemment pas de fusion, mais le but est il de répondre à ces questions?

Anonyme a dit…

Moi je pose une question de plus: veut on ressembler à ces grosses coop du nord de la france où les adhérents ne se connaissent même pas entre eux?

Anonyme a dit…

J'ai toujours pas compris pourquoi on veut fusionner

Anonyme a dit…

Emmanuel tu crois vraiment que les semenciers vont laisser faire??? N'oublies pas que l'argent est le nerf de la guerre partout et aujourd'hui c'est les semenciers qui ont l'argent...

Anonyme a dit…

Emmanuel tu as toutes les réponses à tes questions: on divise les dividendes par 4000, on divise les surfaces de semence entre tous les adhérents volontaires, on investit dans les silos, après Pagesse Delsuc sera président, et les non-semenciers prendront le pouvoir...C'est clair non?

Anonyme a dit…

Tu crois vraiment qu'il va y en avoir un seul pour s'opposer à la fusion et Pagesse? tu rêves...

Anonyme a dit…

Vous êtes vraiment pas bien les mecs, la fusion c'est l'avenir! c'est quoi cette mentalité rétrograde de rester chacun chez soit? Vous avez jamais entendu que l'union fait la force? Ce projet c'est l'avenir, ce sera enfin une grande coop en auvergne, et c'est pas parce que Ferrand est dans l'Allier que la fusion doit pas se faire en 63. Enfin ce sera cohérent pour les blés de limagne et les maïs semouliers. Et puis la semence restera toujours en limagne, bien qu'aujourd'hui ça représente plus grand chose comme surface dans le groupe au niveau mondial...Mais au moins ça occupera les semenciers.

Anonyme a dit…

non à la fusion!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Mais ces coopératives sont démocratiques oui on non? est-ce que c'est toujours les agriculteurs qui décident? alors comme tu le dis votons! oui ou non mais votons et que la majorité l'emporte!

Anonyme a dit…

Vive la fusion ça va tous vous faire chier et tant mieux!!!

Anonyme a dit…

l union fait la force...mais l oignon fait la soupe et chez moi la soupe c est la semence... NON A LA FUSION

Anonyme a dit…

Mes chers collègues ne vous etes vous pas demandé dans quel interet va cette fusion? Tout simplement celui des employés des deux structures. Afin d'avoir une coopérative plus grosse, sans concurrence, monopolistique, qui n'ait d'autres choix que le passage obligé pour nous producteurs de servir de bons et généreux salaires aux personnels. D'ailleurs un fait ne trompe pas et la plaquette que nous avons reçu le dit elle même: "Onze groupes composés de salariés de chaque structure (...) ont travaillé ensemble afin de donner vie à ce projet". Je vous laisse juge par vous même.

Anonyme a dit…

Et vous verrez que comme des juges dans une cour d'assise, tout en haut de leur estrade, le pouvoir en place plaidera lors des assemblée pour la fusion. Et nous dirons oui comme des gamins qu'on sermone

Anonyme a dit…

Il y a une soixantaine d'années environ, une poignée d'agriculteurs de la Limagne ont investi dans une coop de semence. Ils ont cru en ce beau projet. Bien d'autres depuis se sont pris d'une véritable passion pour ce métier de la semence de maïs et un profond sentiment d'appartenance s'est développé tant chez chez les adhérents que chez les salariés.
Avec cette fusion, cet esprit Limagrain est en train d'être bafoué et limogé au profit de quoi ?
d'une grande coop d'Auvergne ?
de l'ambtion personnelle de quelques uns ?
J'espère sincèrement que les semenciers vont oser dire "non" à la fusion même si la semaine prochaine, cela va être dur face à la tribune de nos élus.
Et oui, certains doivent nous faire peur ...et pourtant, regardez qui ne sera plus là dans 3 ans...
OSEZ semenciers garder votre avenir entre vos mains !
Quelques heures de courage, ça vaut le coup, non ?

Anonyme a dit…

Comment faire confiance à des dirigeants qui promettent que les semenciers garderont le pouvoir et qui proposent de remplacer Christian PUISSAUVE par Jean-Luc PETOTON non semencier ?

Anonyme a dit…

Petite leçon de calcul :
Aujourd'hui un ha de maïs semence représente 260 parts à 3,05€ soit un capital social de 793€ par ha. On nous verse un dividende de 0,60€ par part soit 156€ l'ha.
Après la fusion, on s'aligne sur la valeur des parts de DOMAGRI soit 4€ la part. Pour garder un capital social de 793€ ha, il faudra 198 parts.
Si on nous verse un dividende de 0,60 € par part, on touchera 119€ par ha de maïs semence soit une baisse de 25%.
On va nous répondre qu'il suffit d'augmenter le dividende par part...pour gagner la même chose...
La question est : avec quel argent ? Les résultats de DOMAGRI ?

Anonyme a dit…

N'ayons pas peur des gens qui sont à la tribune, ce ne sont que nos élus.
Et ils sont en train de nous trahir en donnant les clés de la maison "LIMAGRAIN" aux non semenciers et aux éleveurs.
Alors mobilisons-nous et disons NON à la fusion.
Qui a à rougir ? Nous, en nous opposant à ce projet ou eux qui trahissent l'esprit des fondateurs de LIMAGRAIN?

Anonyme a dit…

Pour faire passer ce projet en force ils ont contacté des adhérents favorables à la fusion et leur ont dit de lever la main pour être délégués de section.Ne nous laissons pas faire et refusons cette fusion

Anonyme a dit…

Réponse à une question : je suis adhérent hors Auvergne d'une coop avec 5000 adhérents.
J'ai fait un calcul simple : Légalement, un minimum de relations commerciales avec de l' approvisionnement me permettraient
d' avoir des parts sociales.Résultat : si un homme =
une voie , demain ma coop est propriétaire de LIMAGRI ...

Anonyme a dit…

attention!!!! attention!!! le conseil d'administration contacte des agriculteurs pour être délégués. J'ai été contacté et j'ai accepté, mais mauvaise pioche je suis contre la fusion.......

Anonyme a dit…

bon courage pour cette semaine et le mois à venir de la part d'un semencier qui va tout faire pour t'aider

Anonyme a dit…

Il est hors de questiion de se laisser voler notre décision! Non à la fusion!

Anonyme a dit…

Surtout ne refaites pas comme dans le monde animal: regardez dans le lait, Sodial, Entremont, ULN tout ceci était des coopératives puissantes, aujourd'hui toutes en faillite ou presque et certaines ont disparu bien que s'étant regroupée. Et dans la viande il n'y a plus de coopérative de transformation, pas loin d'ici SOCOPA est aux mains de Bigard! et pourtant toutes les coop au sein de SOCOPA se sont regroupées. Restez comme vous êtes et surtout faites en sorte que les agriculteurs gardent le pouvoir!

Anonyme a dit…

Non à la fusion avec DOM AGRI,et encore non aux administrateurs non semencier,Jean Luc Petoton n'a pas ça place parmie le conseil d'administration de Limagrain.

Anonyme a dit…

M.pagesse, ne faites vous pas le match de trop ?
Il faut savoir écouter sa base sinon vous aurez a en tirer les conséquences qui s'imposent.

Anonyme a dit…

Emmanuel tu dis bien la vérité, nous sommes avec si nous voulons gardé nos acquis, NON à la Fusion!!!

Anonyme a dit…

Chapeau!!!!!!!!!!!! Respect!!!!! A nous de faire mieux!!

Anonyme a dit…

C'est fou que sur ce projet plus que la majorité est contre mais ils vont arriver à le faire passer en allant chercher des "toutous" qui votent pour sans réfléchir...

Anonyme a dit…

Avec ce que vous avez fait à Aubiat si ils ont pas comprit c'est que c'est de l'acharnement thérapeuthique! Nous sommes contres cette fusion!!!! STOP!!
Et si la démocratie ne suffit pas nous pouvons aussi le faire savoir autrement!!

Anonyme a dit…

Longue vie à ton copain Thivat au sein du conseil de Limagrain

Anonyme a dit…

Ravie de voir que le président de l'udsea 03 combat dans la même armée que le président de la confédération paysanne du puy de Dôme contre Limagrain! A quand la fusion syndicale?

Anonyme a dit…

Au sein du conseil de Lilmagrain, il est préférable à mon avis d'avoir des administrateurs non semenciers du 63 mais solide sur leurs acquis et prêt à défendre les intérets de leur coop, plutot qu'un semencier du 03 dont l'influence de ses voisins pésent trop sur ses décisions.
De plus, quand on subit un vote "sanctions" comme ce soir en tant que délégué de section, on ferait mieux de se remettre en questions et de se faire oublier.

Anonyme a dit…

Ce soir à Aubiat, tu as passé 3.5 personne contre cette fusion!(le 0.5, c'est pour Chauty!) Mais ne croit pas que c'est une victoire! C'est tout simplement le burau de la coop qui vous a laissé espérer avant de vous démolir dans les prochaines sections. Tu as peut être gagné une bataille, mais la guerre n'est pas fini! Tu as voulu chatoullé Pagesse plus fort que les autres fois, mais cette fois tu es allé trop loin!

Anonyme a dit…

Bravo M.Ferrand, et sachez qu'une grande part des employés LIMAGRAIN sont de votre côté. Ne pensez pas que les cadres nous représentent, il ne représentent qu'eux même! Et si nous pouvions avoir des délégués le vote serait très différent.

Anonyme a dit…

Je fais partie des gens qu'on a contacté pour se présenté et dire que j'étais pour la fusion. Je ne suis pas un toutou! Mais il est vrai que j'ai pas posé de question... En plus c'est pas gentil de la part du conseil d'administration de m'avoir envoyé au casse pipe. Je conseille à ceux qui seront contacté dans les autres sections d'être très prudent...surtout quand au final on a pas la majorité...

Anonyme a dit…

Agriculteurs semenciers vous avez bien entendu cette année nous avons perdu 1000€ de produit brut/ha et ça c'est avant la fusion, qu'est ce que ce sera après!

Emmanuel Ferrand a dit…

Je ne prends pas le vote d'hier à Aubiat comme une victoire, encore moins une victoire personnelle et je ne cherche surtout pas à démolir quiconque! J'ai juste la fierté d'avoir fait vivre un bout de démocratie, et qu'elle que soit l'issue finale, rien que cela me satisfait. Mon engagement pour Limagrain est indéfectible et sans doute avons nous tous le même but, mais pas le même chemin pour y arriver. Je mets en garde aussi sur un passage en force, qui serait arrangé dans les autres sections, on sait malheureusement que lorsqu'on veut museler une majorité cela finit toujours mal. Quant au Président de l'UDSEA03, moi j'ai fais partie des gens qui ont reprit la chambre d'agriculture en 1995 à une mouvance proche de la conf', j'y étais, ce n'est pas un acquis que j'ai hérité...

Emmanuel Ferrand a dit…

J'ai oublié: ce blog a reçu plus de 300 visites en 3 jours et 41 commentaires à cette heure-ci avec quasivement l'article sur la fusion comme seule page lue. Rien que cela confirme le besoin de débat et d'information.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Corinne a dit…

Salut Manu,

Je constate en effet que ce sujet passionne tes lecteurs (tous anonymes d'ailleurs !).

Par contre, pour les non-initiés, pourrais-tu résumer ce qui s'est passé à Aubiat ? Apparemment tu as gagné une bataille (mais pas la guerre) ?

Où en êtes-vous ?

Anonyme a dit…

Bravo Emmanuel pour hier, en plus tu as été élu, ce qui confirme tout de même que des gens croient en toi car d'autres délégués "contre" n'ont pas été élus. Tu es quelqu'un d'intelligent et je sais que tu joueras la modération, tu as le charisme d'un chef, il est dommage que l'équipe en place ne t'ai pas fait une place. Mais c'est un beau moment que nous vivons, il faut que les administrateurs se rendent compte que des avis divergeants peuvent exister dans le respect des uns et des autres. La pire erreur serait de ne rien écouter et de ne faire comme ci de rien était. Mais j'ai confiance en notre coopérative et en ses adhérents. Il faut que le processus aille à son terme, et ensuite continuer quel que soit le résultat. Bon courage pour les autres sections.

Un vieux semencier soucieux de l'avenir.

Anonyme a dit…

bravo emmanuel et surtout bravo a L.THIVAT qui lui au moins ne se degonfle pas,preuve que se n'est pas le toutou a `FERRAND',lui c'est un vrai cooperateur (mais semence,potageres,ble et mais lg)le grand patron ferait bien de considerer ses remarques !tiens bon laurent tu n'est pas tous seul.

Anonyme a dit…

Thivat a été honnete hier en ne reniant pas ses convictions.Celles ci étaient connues des dirigeants quand ils sont venus le chercher.Alors qu'il maintienne sa candidature et c'est à nous de l'élire.Un mec honnete vaut bien tous les suce boules qui ont conduit à cette situation au lieu de gerer le problème en amont en empêchant Pagesse de faire une connerie.

Anonyme a dit…

Il est aujourd'hui inconcevable de continuer dans cette voie. Si le conseil est autiste il va à la catastrophe. Demain sera la section de trop! Et demain nous dirons NON à la fusion!

Anonyme a dit…

Nous ne laisserons pas partir limagrain, hier une bataille a été gagné nous la finirons demain!

Anonyme a dit…

C'est super se que vous avez fais à Aubiat. Nous ferons mieux demain il le faut!!!

Anonyme a dit…

Nous n'avons pas le droit de laisser tomber ce que vous avez commencé la section centrale n'est faite que de semenciers nous DEVONS avoir tous les délégués contre ou ce sera le déshonneur

Anonyme a dit…

Arrête de faire monter la pression! A Limagrain tu n'es qu'un simple adhérent, comme moi! Imagine que tout le monde face la même chose que toi; on asisterai à une mini révolution et à la mort de notre coopérative! Faison confiance à nos dirigeants, qui ne sont en rien des dictateurs. Eux aussi sont avant tout des agriculteurs, adhérent de Limagrain avant d'être des adminitrateurs. Ils pensent à leur avenir, et travail pour nous. Pagesse est assez intelligent pour ne pas faire n'importe quoi: Limagrain il y a passé sa vie, ses choix sont réfléchis, il ne veut en aucun cas ébranler, et encore moins détruire l'édifice qu'il a construit...

Crois-tu qu'à sa place tu aurais fait mieux?
Si oui comment?

Anonyme a dit…

Dans l'ilot centrale, bon nombre de semencier ont la grosse tête! Ils ne se rendent même pas compte de la chance qu'ils ont: potentiel de leurs terres, proximité des outils de travail, superficie d'exploitation, contrats de maïs semence largement au dessus de la moyenne...mais c'est des gens qui se plaignent tout le temps, des éternels insatisfaits à l'esprit contradictoire permanent;
Arrétez y les gas et essayez de positiver un peu ça changerai.

Signé un agriculteur semencier dont la SAU totale est plus petite que leurs contrats de référence

Anonyme a dit…

N'est tu pas jaloux que Pagesse est préféré ton pot Thvat à toi?

Anonyme a dit…

LA FUSION LIMAGRAIN DOMAGRI SE FERA TOT OU TARD. TOUT ENFANTEMENT SE FAIT DANS LA DOULEUR!
LAISSONS LE TEMPS AU TEMPS...

anonyme a dit…

limagrain-domagri : oui mais pas dans ces conditions, un conseil avec les 15 LG, UN PRESIDENT / PAGESSE et un DIRECTEUR / CHERON ! et puis c'est tout !

Anonyme a dit…

Cette journée du 17 novembre a été chaude bouilante dans la plaine. Cela brasse de tous les côtés pour faire capoter l'unité de demain CONTRE LA FUSION.
Après la claque d'Aubiat, il ne leur reste que très peu de temps pour se retourner.
Pagesse et les siens jouent leurs dernières cartes. Jusqu'où iront-ils ? Diviser pour mieux régner ?
Il faut tenir les gars !
Votons CONTRE LA FUSION.

Anonyme a dit…

Semenciers, demain ne votons pas pour ou contre des hommes mais pour une vision de l'avenir pour notre coop.
NON A LA FUSION !

Anonyme a dit…

Quand est-ce que nos élus vont se rendre compte que l'oligarchie voire le totalitarisme c'est fini.
VIVE LA DEMOCRATIE !
A Aubiat, lundi, personne n'a gagné, c'est la démocratie qui a gagné et j'en suis très heureux, je croyais que ce mot là n'existait plus dans les assemblées de section depuis bien lontemps...

Anonyme a dit…

Beaucoup d'agiculteurs sont contre la fusion et la plupart était résigné à ce projet.
A Aubiat, vous nous avez prouvé que tout était possible.
MERCI LES GARS !

Anonyme a dit…

CHAPEAU à Laurent THIVAT d'avoir osé se mouiller en se prononçant contre la fusion lundi à Aubiat alors qu'il venait d'être proposé comme prochain administrateur.
Cela n'a pas du être facile pour lui.
S'il y avait eu plus d'administrateurs pour s'opposer à Pagesse quand cela était nécessaire durant ces dernières années, on n'en serait peut-être pas là aujourd'hui...

Anonyme a dit…

Emmanuel, bravo d'avoir créé ce blog qui nous permet de communiquer sur la fusion.
Si on gagne contre la fusion, vous n'y serait pas pour rien.
MERCI EN TOUT CAS QUOI QU'IL ARRIVE

Anonyme a dit…

Pagesse et sa cour pour qui se prennent-ils ? La royauté est révolue en France depuis pas mal de temps pourtant

Anonyme a dit…

LIMAGRAIN a vu passer 3 ou même bientôt 4 génerations d'agriculteurs qui ont donné leur temps, leur sueur, mais aussi une partie de leur argent du revenu de la semence, dans leur Coopérative et non pas à l'heure où l'on fête la chute du mur de Berlin, KOOPERATIVE, dont les dirigeants doivent abandonner des méthodes dignes d'autres regimes ( de bananes ...). Nous avons toujours eu la possibilité de voter, mais combien l'ont utilisée, il est encore temps !!! G.N.

Christelle Fournier a dit…

Vos messages sont tous tres interessants, encore faudrait il avoir le courage de les signer par votre nom et votre prenom. C'est trop facile de critiquer Pagesse et son équipe de maniere anonyme ...

Anonyme a dit…

Bravo!!!!!!!!!!! Une grande histoire est en train de s'écrire!!!! 7 à 0!!!! Le soviet supprême a tord de s'entéter, le mur de Berlin va tomber!!! stop avant que cela ne devienne irréversible!!! trop c'est trop, l'entetement va faire exploser NOTRE coopérative!!! Le conseil n'est plus crédible!!!! Un geste de plus et les semenciers seront dans la cour de Limagrain!!!!

Anonyme a dit…

THIVAT, lorsque tu seras élus, propose que celui qui à le plus de parts sociales à LIMAGRAIN dans les administrateurs, conduise la boutique !

Anonyme a dit…

Encore une fois l'ilot central a marqué que les semenciers ne voulaient pas perdre le pouvoir sur limagrain il n'est pas question de faire rentrer un seul administrateur de domagri à limagrain et il n'est pas question non plus de faire rentrer autre chose qu'un semencier au conseil d'administration le message est clair

Anonyme a dit…

je suis très triste pour Pierre ce devait être l'apothésose c'est la bairésina. C'est dommage pour cet homme dévoué à Limagrain, mais peut être trop éloigné de sa base, ne l'a t'il pas assez écouté.

Anonyme a dit…

La lutte continue camarade!!!!! encore deux section!!!! il ne faut rien lacher!!! il nous faut la majorité des délégué à 50%!!!!

Anonyme a dit…

EN REPONSE A MADAME FOURNIER .C Si les administrateurs qui écrivent sur ce blog, signés leur copie alors les autres blogeurs feront peut etre de meme ! n'est pas ! et puis personne ne critique le travail, le temps passé et la passion de PIERRE PAGESSE pour notre coopérative ! ni des autres administrateurs d'ailleurs mais une forte majorité aujourd'hui n'est pas en accord avec leur choix de fusion ! Dans une coopérative tout adhérents à le droit de s'exprimer chère madame !

Anonyme a dit…

Une citation d'actualité :
"Si tu crois que c'est possible,
c'est possible,
Si tu crois que ce n'est pas possible,
tu as raison"
La plupart des adhérents ne pensait pas pouvoir arrêter la fusion et bien SI , le train contre la fusion est en marche.
7 - 0 à Chappes aujourd'hui !
Quel match ! Encore deux matchs à tenir, restons souder, ce n'est pas encore gagné !

anonyme a dit…

EN REPONSE / NOUS NE SOMMES PAS DES CAMARADES ! ET CE N'EST PAS UNE LUTTE MAIS UN MOUVEMENT DE SAUVEGARDE DE NOTRE COOPERATIVE SEMENCIERE ! N'EST PAS CHER AMIS !

Anonyme a dit…

Je ne comprends pas qu'un grand monsieur comme Pierre Pagesse ne comprenne pas qu'il est allé trop loin avec son équipe.
Ce projet de fusion n'est pas accepté.
"- Ecoutez la base, ce ne sont pas que des rétrogrades ou des abrutis comme vous donnez l'impression de le penser".

Anonyme a dit…

Il y a quelque chose qui n'a toujours pas été compris a priori par nos administrateurs :
il ne s'agit pas de quelques frondeurs qui sont contre la fusion, c'est une majorité d'adhérents qui sont contre la fusion.
Ouvrez les yeux !

PP a dit…

Quelle dommage pour l'agriculture auvergnate,penser vous tous ?
Que la bataille que vous vous livrer et justifier !...
Tromper vous pas de cible, la plus grosse concurrence a craindre est ailleurs est surtout pas a l'échelle d'un département.(OMC,PAC,ETC....)

Anonyme a dit…

Pour les deux prochaines sections : COURAGE COURAGE COURAGE !
La victoire n'est pas encore acquise contre la fusion.
Il va falloir rester très soudé et COMMUNIQUER.
C'est la seule façon de placer encore des délégués CONTRE LA FUSION.

Anonyme a dit…

Quand je pense que certains se sont permis de dire ou de laisser entendre qu'on était des arriérés pour ne pas vouloir la fusion ...
Ils n'ont toujours rien compris.

Anonyme a dit…

L.THIVAT n'est toujours pas élu administrateur (rien n'est encore fait malheureusement) mais comme c'est parti, cela serait le seul légitime ou presque autour de la table (le "presque", étant pour F.DELOCHE qui est le seul administrateur à s'être abstenu contre le projet en conseil comme l'a dit P.PAGESSE cet après-midi).

Anonyme a dit…

A Chauriat nous sommes près!!! ce sera aussi carton plein!

Anonyme a dit…

Si bien comprit hier Montel est présenté par le conseil contre Thivat. Nouvelle erreure stratégique, comme celle de Petoton qui n'est qu'une réaction du conseil dans la panique et qui ne va servir qu'à éguiser les rencoeurs chez les adhérents.

Emmanuel Ferrand a dit…

J'ai du censurer trois messages calomnieux envers des membres du Conseil d'Administration. Je ne veux pas que mon blog serve à régler des comptes entre personnes. Je vous demande donc de modérer vos propos et de rester sur le débat des idées et non des personnes. Merci.

Anonyme a dit…

trop d orgueil monsieur le president et voila !vous n ete plus le meme homme!

Anonyme a dit…

Adhérents de la section du sud qui n'êtes pas d'accord avec le projet de fusion tel qu'il nous est présenté, restez chez vous vendredi aprés midi et gardez vos pouvoirs ça limitera le nombre de présents et donc le nombre de délégués éligibles.Si vous allez au vote vous avez peu de chances de l'emmporter.Si vous limitez le nombre de délégués favorables à la fusion vous participez à la victoire.

Anonyme a dit…

l anonymat c est juste contre les represailles que l on pourrait subir sur nos exploitations,c est ma reponse christelle;du style supression de certains contracts ,varietes a la con,plastique etcdu deja vu sur nos exploitations. et oui!!!!

Anonyme a dit…

oui a la fusion pour eviter des chomeurs qui ont besoin de
travail les cereals vont vous raportez du blés

l dav a dit…

vive la fusion c importent pour les salarier de domagri

Anonyme a dit…

VIDAL MENTEUR personne n'a l'intention de fermer Saint Verny.Rentre chez toi avec ta propagande Présidentielle.On ne juge toujours les autres que par soi même........

Anonyme a dit…

a l'ensemble des adhérents de la section du président, il est souhaitable de boycotter la réunion de vendredi pour limiter le nombre de délègues, dans le seul but de casser la fusion.

Anonyme a dit…

Il y a lieu de s'interroger sur la discrétion et la précipitation d'un rapprochement Limagrain Domagri. Discrétion au début des démarches puisqu'il s'agissait de faire passer en résolution en AG l'absorption de Domagri. Aujourd'hui cette discrétion s'est effacée, dans la presse, au profit d'une communication qui amène certaines interrogations : intérêts des producteurs ou des dirigeants?
Les administrateurs de Limagrain ont-ils été parfaitement informés sur les conséquences (positives ou négatives) de l'absorption de Domagri avant d'assister aux assemblées de section?
Les enjeux dépassant très largement les administrateurs et les producteurs, il paraît indispensable de disposer d'un audit réalisé par un cabinet extérieur très compétent. En effet, Limagrain est le premier semencier européen et il risque de perdre de son autonomie en s'interessant à un métier qui n'est pas le sien.
Les coopérateurs de Limagrain s'engagent dans la production de semences mais ils produisent aussi des céréales ou de la vigne destinées à la consommation. La fusion Limagrain/Domagri entraînera de nouvelles obligations pour les coopérateurs. C'est un secret de polichinel que nos dirigeants connaissent.
L'Etat Français va baser sa nouvelle politique agricole sur la contractualisation des productions. Les ex-producteurs de Limagrain risquent donc de devoir contractualiser l'ensemble de leurs productions avec leur nouvelle coopérative qui aura élargie ses compétences à la collecte de toutes les productions.
En résumé, la vigilence des coopérateurs Limagrain doit être éveillée s'ils ne veulent pas demain se retrouver dans un conglomérat qui se présentera au niveau des producteurs sous la forme d'une pseudo intégration. NON A UN TRAITE DE FUSION/ABSORPTION, OUI AU DEVELOPPEMENT DE FILIALES A STRUCTURE JURIDIQUE INDEPENDANTE.

Emmanuel Ferrand a dit…

Comme le bruit de plus en plus insistant court (jusqu'à moi...)qu'une grosse partie de ce qui se passe en ce moment est de mon initiative pour avoir un place d'administrateur à Limagrain, je le démend fermement! Il suffit de regarder mon portrait et mon agenda chaque semaine, sur la page d'accueil de ce blog, pour s'apercevoir que les mandats d'élu local et syndical indémnisés que j'exerce m'occupent plus que de raison pour me dissuader d'en prendre davantage si je veux continuer d'exercer mon métier que j'adore, et préserver ma vie familiale.
J'ai juste posé ma candidature de délégué dans ma section, et été élu, pour défendre de manière démocratique ma position de doute (et non pas d'hostilité) sur cette fusion, ce qui m'a valu d'être classé "contre la fusion", mais j'assume.
J'ai comme l'impression de ne pas être le seul à défendre cette position à la vue des informations que j'ai sur ce qui se passe en Limagne.
Je redis ma passion pour ma coopérative, mon désir que les semenciers gardent le pouvoir à Limagrain, et ma reconnaissance de la pleine légitimité du Conseil d'Administration actuel et de son Président que j'admire sincèrement.
Je trouve que faire courir ce bruit est quelque peu mesquin pour celui qui agit de telle sorte, prouvant si il en était encore besoin, la faiblesse des arguments à défendre la fusion pour me choisir comme bouc émissaire si c'est le cas, mais je n'ose le croire.
J'espère que ce bruit est sans fondement... Je le prends pour pas plus qu'il n'est, je me contente d'animer ce blog qui est une réussite en terme de participation et d'enrichissement du débat, et de celà j'en suis fier!

"Ceux qui ont des idées mais ne savent pas les présenter sont peu à peu exclus des débats"
B.Werber

D.D a dit…

Je suis d'accord avec vous M.FERRAND. L'idée n'est pas d'être contre toute fusion ou tout rapprochement entre LIMAGRAIN et DOMAGRI.
L'idée est simple : s'opposer à cette fusion telle qu'elle est construite aujourd'hui CE QUI EST TRES DIFFERENT.
CONCLUSION : NON à CE projet de fusion.
J'espère que les adhérents qui n'ont pas encore participé d'une façon ou d'une autre aux assemblées de section vont bien réfléchir.
L'ENJEU EST DE TAILLE POUR ALLER TROP VITE SUR UN PROJET QUI A ETE PRESENTE DANS L'IDEE MAIS PEU EN TERME DE CONTRAINTES OU D'IMPACTS FINANCIERS POUR LES ADHERENTS.

jmc a dit…

Vous aboyez tous mais vous voterez la fusion !!!
Emmanuel es tu sur de tes informations car je n'ai pas les memes.

Anonyme a dit…

Avec tout mon respect Monsieur le Président pour le travail que vous avez accompli, comment peux t on en arriver là.
Es ce impossible de reconnaître que cette fusion ne peut se faire ?
Etre contre la fusion ne veux pas dire être contre vous.
Ne battez pas la campagne. Arrêtez l'hémorragie.
Préservons ce bel outil qu'est LIMAGRAIN.
En parcourant le blog je crains que l'on aille droit dans le mur et j'en suis triste.

anonyme a dit…

le vote de Chappes est un vote contre la fusion telle qu'elle est proposée par le Conseil d'administration et en aucun cas contre le rapprochement des deux coopératives.
Il ne constitue pas une sanction du conseil d'Administration de Limagrain et encore moins de Pierre Pagesse.

Par le nombre important de participants, Le vote de Chappes montre l'attachement viscéral des agriculteurs semenciers pour leur coopérative,et leur volonté d'en conserver le contrôle.
Il est important que cette garantie ne subisse aucun risque de remise en cause.

Pour cela, le regroupement Limagrain-Domagri pourrait prendre une autre forme : Domagri filiale de Limagrain, par exemple. Aussi, une révision de ce projet, -garantissant la position des semenciers au sein de Limagrain-, pourrait être proposée à P. Pagesse et son Conseil afin de parvenir à un accord collectif d'ici l'AG de décembre.

Anonyme a dit…

Puisque THIVAT n'est plus le candidat du conseil car leur but était de le faire taire, j'espère que le jour où les délégués vont voter et si les "non" sont majoritaires, l'équipe des délégués vont mettre en place d' autres administrateurs.....il y a 4 renouvelables je crois !!!!!!

anonyme a dit…

VIDAL ! .... prépare ton sac, demain tu sors de limagrain ! une préparation avant ta sortie du monde agricole auquel tu n'as jamais rien compris !

Anonyme a dit…

Bravo emmanuel d'avoir affirmé ta position. C'est tout à ton honneur de défendre une cause et non une place à prendre. C'est très lache de la part de ceux qui font courir ce bruit et j'espère que cela ne vient pas des membre du conseil cela ne les grandirait pas sur cette action. Et pourtant je sais que certain membres du conseil, et même de ta section, colportent ce bruit. Ils devraient en avoir honte et demain devront se faire oublier. Tu as le soutien de beaucoup d'agricluteurs.

Anonyme a dit…

C'est surprenant le nombre de personnes que je connais qui sont pour la fusion qui ont écrit un commentaire non diffusé : c'est ça la démocratie?!!!
Bravo Manu, tu n'appliques pas toi même ce que tu reproches aux autres...

Anonyme a dit…

il est souhaitable, pour l'avenir de notre coopérative d'arrêter les pressions et les menaces, qui sont prononcées en vers les opposants a la fusion.

Anonyme a dit…

j'ai subit personnellement des pressions intolérables et oui je suis contre la fusion

Anonyme a dit…

tous les moyens sont bon pour faire la pression contre les oposants

Anonyme a dit…

appel a la grève des producteurs de mais semence pour la campagne 2010, NON A LA FUSION

Emmanuel Ferrand a dit…

Je rectifie immédiatement cette info mensongère: je n'ai censuré aucun message sauf 3 qui étaient diffamatoires sur des membres du Conseil d'Administration, et je l'ai signalé immédiatement. Je laisse la liberté la plus complète au débat des idées quelles que soient les positions des uns et des autres. Par contre faites attention lorsque vous écrivez un message de bien recopier les lettres en couleur dans le cadre sinon le message ne viendra pas jusqu'à moi. La preuve de ma bonne foi est que je laisse passer le commentaire précédent m'accusant de tromperie....

Anonyme a dit…

et 7 à 0!!!!! mais pour la fusion!! belle revanche non?

Anonyme a dit…

Je crains que ce projet de fusion ne laisse des traces très profondes au sein de cette coopérative qui n'en avait pas besoin. Le conseil a eu tord de ce passage en force car bien des gens favorable à la fusion l'ont fait sous la contrainte et les pressions je le sais pour avoir moi même été contacté fermement. Il va y avoir désormais un clivage un fossé qui va être accentué par le mixage des adhérents de Domagri. Soit ce sera la dictature soit ce sera la chienlit.

Anonyme a dit…

Pagesse s'en ait pris à F.Deloche à Chappes, mais qui est le plus légitime et représente le mieux sa section Deloche Faure ou Viguier? Au moins Deloche a eu le courage d'etre en accord avec les agriculteur de sa section et le vote l'a prouver!

Anonyme a dit…

bonsoir
bien voila apparement la fusion va se faire le conseil et son president en tête on reussi à passer oh ils ont pas de quoi pavoiser les dictateurs arrivent toujours à leur fin mais attention une opposition vient de naitre et un jour ou l'autre on virera les dictateurs le mur de LIAGRAIN tombera lui aussi juste un peu de patience qu'ils se plantent bien avec leur fusion
à bientot

Anonyme a dit…

non aux administrateurs non semenciers !!!!!!!!!!
non à la parodie de fusion!!!!!!

Anonyme a dit…

le résultat de Chauriat est normal: les administrateurs ont passé la journée d'hier à faire du porte à porte pour convaincre les gens et parfois faire des pressions. peut être que si ils l'avaient fait bien avant nous n'en serions pas là....

Anonyme a dit…

enakienakiPur résumer le vote dans chaque section, il n'y en a en faite qu'une seule vraiment opposée à la fusion; celle des deloche père et fils. La seconde, celle d'Aubiat, (la section Deloche frère et neveux), n'à passé que 3.5 délégués. Pour cette dernière, on notera un nombre bien plus important de candidats à l'élection des délégués pour la fusion que contre.
Bref, tout cela pour dire que les deloche ont voulu empécher cette fusion, et notemment le deloche administrateur, qui voulait sortir en héros des antifusion, peut être pour se refaire une santé dans l'îlôt central ou je doute qu'il soit si bien vu que ça.

ps: à l'heure ou j'écris ce messge, je n'ai pas le résultat de la section du dernier deloche...mais je n'ai guère de crainte sur les terres de nos présidents de coop
J'espère que nos amis non semencier de Domagri vont nous rejoindre au sein de Limagrain, pour partager ce GATEAU tant disputé, et que les différents techniciens de secteurs vont pouvoir venir enrichir nos équipes techniques.

Anonyme a dit…

Mes Seigneurs,
Le gros gâteau Italien à plusieurs étages, que vous ne voulez surtout pas partager avec les non semenciers, verra peut-être un jour vos ventres aussi gros que les pneus avant de vos tracteurs, exploser quand ils auront atteint la grosseur des pneus arrière. Essayez donc de partager, vous ne vivrez pas assez longtemps pour dépenser tous vos gros sous

Cohade Pierre a dit…

Ah la démocratie...
La démocratie passe par le respect des opinions des autres.
La démocratie c'est aussi assumer les siennes et signer ses posts.
Que d'accusations, d'insultes et d'insinuations dans tous ces messages qui sont loin de me faire penser aux mouvements populaires ayant entraîné la chute du mur il y a 20 ans. Au contraire, cela me rappellerait plutôt des heures beaucoup plus sombres de l'histoire de notre pays où régnait là aussi dénonciations et calomnies...

En tout cas, la démocratie (la vraie, celle des urnes) a parlé. Plus des 2/3 des délégués sont favorables à la fusion, donnant une vraie légitimité au projet. Il semblerait que certains se soit quelques peu enflammés. Il est désormais temps de retrouver un peu de calme et d’apaisement.

COHADE PIERRE

Anonyme a dit…

Et non les 2/3 des adhérents ne sont pas pour la fusion!!! refaites bien vos comptes, déjà à Chappes la messe été dite. Pour faire adopter le projet de fusion au 2/3 des délégués il faudra l'appui des délégués des cadres non-coopérateurs. Et les agriculteurs de Limagrain vont ils accepter une fusion non souhaitée qui se fera avec des non-agriculteurs??? si c'est le cas ce sera la révolution!!!!

Anonyme a dit…

pour être sur que le projet de fusion soit accepté il faudra attendre le 17 décembre au soir.....et d'ici là bien des choses peuvent se passer....... surtout pas de triomphalisme personne ne tient la main de personne dans l'isoloir...

Emmanuel Ferrand a dit…

Merci Pierre pour ton message signé!
Maintenant l'élection des délégués est faite et j'espère que la tension va tomber, cela fera sans doute du bien à tout le monde de retrouver un peu de sérénité après cette semaine un peu folle.Il va falloir resserrer les rangs autour de notre coopérative et j'ai confiance au Conseil d'Administration et son Président pour finir la démarche entreprise dans le calme, la justice et la démocratie. Certes il existe encore deux étapes, celle du 14/12 pour Domagri et du 17/12 pour Limagrain, nous verrons à ce moment là la réelle issue du vote qui je pense n'est pas gagné ni pour, ni contre la fusion.
Je n'ai pas trop apprécié quelques attaques personnelles infondées, mais j'assume aussi ce risque quand on veut provoquer le débat.
Ma position est claire et connue, depuis longtemps, j'avais même tenté lorsque je le pouvais de faire modifier sans succès quelques modalités de ce projet de fusion qui aurait permis l'unanimité. Avec du recul et modestement je pense que le Conseil d'Aministration aurait été bien inspiré de m'écouter à défaut de m'entendre, cela aurait évité sans doute cette passion.
j'ai été élu délégué démocratiquement sur les idées que je défendais, c'est sans doute la meilleure preuve de ma bonne foi.
Je suis fier d'avoir administré ce blog durant ces évènements, il existait depuis presque 2 ans, avait une fréquentation moyenne de 30 visites par jour, et durant cette semaine il a été visité a raison de plus de 600 visites par jour. J'encourage donc ces visiteurs à continuer de le fréquenter, d'y apposer des commentaires et de se servir du forum, qui n'a pas fonctionné du tout et c'est dommage. Dès la semaine prochaine je continuerai de donner mon avis sur d'autres sujets, fidèle à mon désir de débat d'idées et de combattant des idées toutes faites. Je ne conclue pas le sujet de la fusion, je laisse la liberté à chacun de continuer de s'exprimer sur le sujet, je m'interdit toute censure hormis celles diffamatoires, mais pour ma part je passe à autre chose comme préoccupation. Merci à tous!!!

Sylvain DELOCHE a dit…

Pour répondre à l'anonyme courageux qui attaque ma famille, cette dernière participe à la grande et belle aventure LIMAGRAIN depuis 3 générations.
La plus belle preuve de son engagement sans faille pour notre coopérative est la qualité du travail réalisé dans les champs pour obtenir des productions en qualité et en quantité, ce qui est le premier devoir du coopérateur pour faire vivre l'entreprise.

Quant aux événements récents, il serait bien méprisant d'ignorer les 70 % d'opposants à la fusion qui se sont exprimés à Chappes sans compter ceux d'Aubiat, de Chauriat et d'ailleurs... Il serait bien présomptueux d'attribuer ce résultat qu'aux seuls Deloche.
Il est toujours plus facile de trouver une tête (ou quelques têtes) à couper plutôt que de reconnaître un vrai mouvement d'opposition.
Mais cela passe par un minimum de remise en question...
A Chappes, c'est UNE VERITABLE EQUIPE UNIE ET SOUDEE REPRESENTANT SA SECTION qui a gagné et ceux qui étaient présents à la tribune ou dans la salle s'en sont sans auncun doute aperçus.
Quant à mon père, la question n'est pas de savoir s'il est populaire ou non dans l'îlot central mais simplement si sa position réflétait celle des adhérents de sa section.
J'espère que nous allons retrouver un peu de sérénité et quel que soit le résultat du vote du 17/12 que je respecterai en démocrate convaincu, mon engagement en tant qu'adhérent LIMAGRAIN restera le même.

Anonyme a dit…

il serait temps de se mettre au travail pour trouver une solution fédératrice

Anonyme a dit…

Emmanuel, je trouve très sages tes propos sur ce blog dans cette affaire, que ce soit l'article ou tu poses de vraies questions toujours sans réponses je crois, ou les commentaires que tu as fais au cours de cette semaine, très au dessus de la mêlée. Après renseignements pris ,j'analyse tes prises de position comme courageuses, fondées et enrichissant le débat. La tenue de ton blog est un véritable tournant dans la communication du monde agricole, peu habitué aux nouvelles technologies mais largement pratiquée dans d'autres secteurs économiques. Tu as réussi là un coup de maître, certains experts en communication n'auraient pas fait mieux. J'ai aussi parcouru d'autres articles de ton blog à cette occasion que je trouve emprunts de beaucoup de bon sens.
Je trouve dommage que les administrateurs de Limagrain restent cloitrés dans leur vision unique et ne cherchent pas la discussion et le compromis.
Je ne te connais que par ton blog et les avis de mes amis, le monde agricole manque de gens courageux et responsables comme toi, et t'affirme que tu as le soutien de beaucoup d'agriculteurs en Limagne. Encore une fois bon courage pour la suite, surtout ne te décourage pas, ce n'est pas la girouette qui tourne, mais le vent.

Signé: une femme de producteur de semence, cadre dans une célèbre entreprise Clermontoise, qui ne dira pas son nom pour ne pas impliquer son mari.

Anonyme a dit…

Mes seigneurs,

Mea-culpa !

Je me suis trompé en disant que vous étiez des égoïstes.
Vous savez partager !........avec les contribuables
Exemples : les frais de réfection des chemins détruits tous les ans par les engins agricoles et autres camions etc…. C’est du partage
La manne « énormissime » des subventions qui vous sont accordées (tous le monde peut voir nominativement les sommes distribuées). Ça c’est encore du partage.

Mais, j’arrête de vous embêter puisque vous êtes en vacances, et j’en profite pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année. Et bonne reprise en Avril ou Mai.

Vous êtes à pleurer

Eric Vanclooster a dit…

M.Ferrand j'ai lu votre blog avec attention et particulièrement la page sur la fusion des deux coopératives. Je suis agriculteur dans le nord de la france, et j'ai vécu un évenement similaire. Si je peux vous donner un tuyau c'est que en assemblée générale extraordinaire les modifications statutaires et notamment la modification du capital social ou des parts sociales ne peuvent être adoptées que si deux tiers des délégués dans chaque collège est d'accord, et il y a obligation de voter par collège séparé. Mais je suppose que les services administratifs de Limagrain doivent pouvoir vous renseigner sur le sujet. Bon courage et bonne continuation.

Anonyme a dit…

A ceux qui sont pour la fusion voilà ce qui vous attend:

Les Echos n° 19435 du 15 Juin 2005

Né il y a dix-huit mois, le premier groupe coopératif de France est en proie à une lutte de pouvoir, en partie attribuée à la différence de culture des coopératives fondatrices.
Premier groupe coopératif de France, né fin 2003 de la fusion des coopératives Cana (Loire-Atlantique) et Caval (Maine-et-Loire), Terrena connaît une nouvelle crise traduisant sa difficulté à trouver son unité.
A la veille d'un conseil d'administration qui se tiendra à huis clos le 17 juin, et où un tiers des sièges d'administrateur doit être renouvelé, Benoît Lamy, son président après avoir été celui de la Caval, a démissionné de ses fonctions, laissant le siège à Claude Thibault, un autre agriculteur de Maine-et-Loire.

Si la majorité bascule, ce dernier pourrait n'assurer qu'un intérim car, selon des sources internes, le partant a anticipé, par son retrait, une réélection difficile face à une contestation montante d'adhérents opposés à sa politique, jugée trop libérale.

Production végétale
« Benoît Lamy a de l'ambition pour la coopérative et l'agriculture régionales, il a le désir que les choses avancent et il peut y avoir, de ce fait, un décalage entre l'orientation de l'entreprise et le quotidien des adhérents. Il faut réussir la mécanique de fusion, ce qui oblige à une restructuration de l'ensemble qui n'est pas facile », traduit Claude Thibault.

L'opposition émane d'agriculteurs venant en majorité de l'ex-Cana, coopérative de Loire-Atlantique de tradition sociale et centrée sur l'élevage, suivis par quelques adhérents de l'ex-Caval, coopérative angevine davantage orientée sur la production végétale. Pour la plupart des observateurs, l'origine de la discorde vient de la différence culturelle héritée de deux traditions différentes. « S'il y a des cultures différentes, il s'agit avant tout d'une lutte de pouvoir », tempère une source
interne.

Au siège de Terrena, à Ancenis (Loire-Atlantique), on précise que cette crise est indépendante des résultats économiques. Le groupe de 11.900 salariés a réalisé un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros en 2004, contre 3 milliards l'année précédente. Il a dégagé un résultat net consolidé de 10,4 millions, contre 13,6 millions un an plus tôt, baisse attribuée à la réorganisation des structures héritées des coopératives fondatrices.
Le groupe se dit néanmoins vulnérable sur plusieurs filières affectées par la concurrence internationale. La situation de la branche volaille Gastronome, en particulier, s'avère préoccupante. Malgré sa restructuration, initiée en 2002, avec un impact négatif de 7 millions sur le résultat 2004, celle-ci reste déficitaire et un plan social est redouté par les salariés de la filière dindes.

Anonyme a dit…

APRES TOUS CES AVIS : Il n'y a plus rien à dire ????
Le monde s'écroule-t-il ????

Anonyme a dit…

Délégués vous avez encore 1 mois pour réfléchir!! il n'est pas trop tard. Ne suivez pas aveuglement le conseil d'administration et détachez vous des pressions qu'on a pu faire sur vous!!! Si on est venu vous chercher, si on a fait des pressions c'est que le projet est mauvais!! si naturellement vous pensiez que la fusion ne devait pas se faire alors vous aviez raison!! tout le reste est du lavage de cerveau!!! Ne vous laissez pas influencé ou demain LIMAGRAIN ne vous rapportera ni travail ni revenu!!!

Anonyme a dit…

Comme l'autre femme de semencier moi aussi j'en suis une et je suis contre la fusion. C'est moi qui tient la comptabilité, et la fusion sera notre perte. Adieu les dividendes, les ristournes et l'interet sur les parts sociales. Comment demain verser 4% sur les parts sociales avec le montant cumulé des parts sociales de tous les nouveaux adhérents? Semencier de Limagne ecoutez vos femmes et parlez leur, nous faisons vivre vos familles vous verrez qu'elles seront de mon avis. Ne vous laissez pas faire par ce conseil d'administration froid composé que d'hommes avec aucune sensibilité si ce n'est que le pouvoir et les honneurs. Eux sont payés 1500e par mois pour faire ce job, vous semencier n'avez que le produit de votre maïs. Réagissez ne laissez pas faire!

signé une autre femme de semencier

Anonyme a dit…

L'élection des délégués est une façon trompeuse pour faire passer un tel projet et confisquer le pouvoir de décision des agriculteurs. Un vote direct sur le projet aurait sans doute donné un résultat très différent. La preuve c'est que si on fait la somme des voix pour ou contre lors de l'élection des délégués on est à plus de 40% contre soit bien plus que les deux tiers.

Anonyme a dit…

Moi je comprend toujours pas coment le conseil peut passer en force ce projet alors qu'une section complète et pas la moindre refuse le projet. Si ça c'est pas de la dictature je comprend plus rien.

Anonyme a dit…

LUZILLAT, AUBIAT .... ON NOUS A PRESENTE THIVAT EN REMPLACEMENT DE DESCHAMPS,PUIS AUJOURD'HUI UN AUTRE, POURQUOI ? IL FAUT REFAIRE LES 2 ASSEMBLEES ! NON ? LE CONSEIL NE NOUS A PAS PRESENTE LE CANDIDAT QUI VA ETRE ELU, SI UN MEMBRE DU BUREAU DE LIMAGRAIN PEUT REPONDRE ? A LIMAGRAIN IL NE FAUT PAS DIRE ELECTION CAR ELLES NE SERVENT A RIEN MAIS NOMINATION !!!!!!

Anonyme a dit…

C'est tout de même assez fou cette fusion en système coopératif: lorsqu'on produit du maïs semence on doit capitaliser 800€/ha de parts sociales dans la coopérative. Avec seulement 106€/ha un simple agriculteur peut devenir adhérent en produisant du blé courant et donc participe exactement au même droit de vote. Ainsi donc depuis plus de 60 ans des agriculteurs ont investi des sommes gigantesques en capital social dans LIMAGRAIN et aujourd'hui ce sont les adhérents les derniers rentrés qui ont juste mis 106€/ha qui vont pousser à la fusion avec les adhérents d'une autre coopérative qui ont encore moins misé dans leur coopérative.
C'est même pire que du socialisme c'est du vol!!!! Et en plus les semenciers passent pour des emmerdeurs dans cette affaire. C'est complètement fou!!! Si la fusion se fait ce sera grâce à des gens qui ne misent rien dans la coopérative et à des salariés cadres dont la plupart n'ont pas 10 ans de boite!! FUSION=VOL!!!

Anonyme a dit…

Mes amis je peux vous dire que si la fusion passe et surtout si elle passe grâce aux cadres qui sont non coopérateur nous allons nous charger lors des prochaines élections chambres de faire le grand ménage! Il faut mettre un fin définitive à ce mélange UDSEA LIMAGRAIN DOMAGRI et tous ces gens qui sont partout et qui nous dictent notre conduite et ce que nous avons à faire!! Regardez bien qui est au conseils des coop et à la chambre ce sont les mêmes! Et pourquoi Petoton rentre? car il est à l'UDSEA! Cette fusion c'est le trop de trop!

Anonyme a dit…

J'étais pour la fusion je suis contre depuis que je sais que Pagesse s'en va bientôt. Lui seul pouvait metre de l'ordre après la fusion, sans lui c'est Delsuc qui commandera!

anonyme a dit…

chers amis délégués de sections, bientot l'avenir de notre coopérative sera entre vos mains ! A MONS vous pourrez vous exprimer librement dans l'isoloir ! analysez bien tout ce qui se passe et tout ce qui va se passer si la fusion s'effectue ! le noyau de coopérative est touchée, la fusion se fera par 1 voix d'avance sur un échantillon de délégués pour la plupart mis en avant ! oui c'est a vous tous que je m'adresse, attention a votre vote, pensez a nos anciens, parcourez la campagne comme moi et vous verrez que la tendance est contre, ne bousculez pas le fer de lance de l'agriculture de la limagne ! aujourd'hui DOMAGRI va couter très cher a nous tous ..... croyez vous que l'on a les moyens ? Délégués limagrain ne vous trompez pas, vous pouvez par votre "NON" éviter une erreur qui serait fatal pour notre chére limagne! Demain a la une des journaux: "Le premier groupe coopératif semencier européen fusionne avec la plus grande faillite Auvergnate" je ne pense pas que vous voulez ceci ?

Anonyme a dit…

Est ce que cela implique que le siège social de Domagri (cournon) va etre transféré à Ennezat sur le site Limagrain ?

anonyme a dit…

Pour repondre a la question du siege social, il sera bien sur a chappes enfin bientot a saint beauzire, car meme le nom DOMAGRI n'existera plus !

anonyme a dit…

A l'époque DOMAGRI a repris une petite coop du coté d'ISSOIRE, de cette acquisition DOMAGRI a fait rentrer au sein de son conseil une petite poignée d'agriculteurs .... puis au fil des années par le biais d'assemblées de sections bien préparées CEUX CI ont pris les commandes de DOMAGRI ..... demain les NONS semenciers prendront la direction de LIMAGRAIN !?

REFLECHISSEZ BIEN AVANT DE VOTER !

Anonyme a dit…

Je suis assez horrifié de voir ou plutôt de savoir que la plupart des délégués élus ont été choisi pour être de bons soldats aux ordres, alors que la plupart d'entre eux n'engagent qu'une petite partie de leur cultures avec LIMAGRAIN. Pire même certains sèment plus de variétés concurentes ou ont des contrats avec d'autres organismes non coopératifs. Et le plus horrifiant c'est que même certains adminstrateurs sont pareils. Et ceux qui ne sont pas semenciers n'engagent pas non plus la totalité de leurs cultures avec LIMAGRAIN. Comment tous ces gens peuvent ils nous faire la leçon et nous emmener sur un chemin qui ne favorisent qu'eux. Ou etaient ils ceux qui ont accepté de faire du maïs semence supplémentaire lorsque les rats quittaient le navire dans les années 80, ou étaient ils ceux qui ont fait du maïs conso à la place des contrats de semences, ou étaient ils ceux qui ont accepté de remettre du capital pour acheter Adventa???? C'était les semenciers!!!!!!!!!!!!!!! Ceux à qui on veut faire la leçon aujourd'hui et les déposséder de leur outils!!!!! Tous ceux qui veulent la fusion aujourd'hui sont des arrivistes qui veulent partager le gateau maintenant qu'il est gros et bon, mais sans doute plus pour longtemps!!! Mais cette fusion c'est aussi le révélateur de beaucoup de choses pas normale à LIMAGRAIN! Ei il va falloir que tout se sache et éclate!!! mais ça va faire mal, très mal!!

Anonyme a dit…

c'est clair, il va falloir mettre de l'ordre, on peut le faire, on l'a déjà fait ! c'est dommage d'en arriver là mais a force de ne pas nous écouter ...... toute a une FIN! des agriculteurs prets a maintenir notre cooperative et sieger a votre place ils y en a croyez moi !

Emmanuel Ferrand a dit…

Je pensais vraiment que ce que nous avons vécu avec les assemblées de section, allait retomber et que nous pourrions envisager l'assemblée générale du 17/12 dans le calme et je le souhaite encore!! Mais je constate à ma grande surprise que mon blog reçoit sur le sujet encore des commentaires et est visité par plus de 250 personnes chaque jour sur ce sujet. Alors lorsque je suis interpellé au concours agricole de Moulins par des autorités économiques, politiques ou publique sur le fait que des responsables agricoles du Puy de Dôme me nomment comme l'instigateur de ce qui vient de se passer j'ai deux réflexions: la première c'est que je suis flatté qu'on puisse penser qu'un agriculteur de base le plus éloigné du périmètre de la coopérative puisse avoir autant de pouvoir sur des hommes que je ne connais pas pour la très grande majorité et avec lesquels je n'ai aucun contact, je serais donc un gourou qui agit par correspondance. La deuxième c'est que ces responsables n'ont vraiment rien comprit! Il est sans doute facile de prendre un bouc émissaire, mais cela ne résoudra en rien ce mouvement de fond que je constate comme simple spectateur, en administrant mon blog.
Et afin que toutes choses soient dites et pour démontrer si il en était encore besoin ma bonne foi, je vais résumer là les propositions que j'ai faites dans les réunions organisées à Limagrain sur le sujet:
-J'ai proposé la création d'une SICA entre Limagrain Maïcentre et Domagri sur le métier de la collecte et de la transformation du végétal. Ce serait trop long de développer là les avantages mais en résumé dans une SICA le pouvoir de décision est à la hauteur de l'engagement financier de chacun.
-J'ai proposé un rapprochement en plusieurs temps entre d'abord Maïcentre et Domagri et au bout de quelques années une fusion de l'ensemble.
-J'ai proposé la création d'un pôle coopératif régional qui aille de l'Allier à la Haute Loire sur le métier des céréales dans lequel Limagrain prendrait une part importante.
-J'ai proposé la création de filiales dédiées à l'approvisionnement et à la collecte de céréales en même temps que la fusion.
-J'ai proposé que les clubs de progrès soient durant la préparation de la fusion l'instance qui réfléchisse du côté de Limagrain aux modalités de cette fusion.
-J'ai proposé, que comme le permet la loi agricole de 2006, une pondération des voix en assemblée générale afin de tenir compte du poids financier des engagements de chaque adhérent envers la future coopérative.
Cela me semble suffisament éloquent pour prouver mon esprit constructif en faveur d'un pôle coopératif régional. Et comme toutes ces propositions ont été verbales dans les réunions, je les écrits afin que cela reste comme preuve!
Je ne sais pas si j'ai été écouté, je suis sur de ne pas avoir été entendu. J'aime la communication, j'aime le débat et je suis un démocrate convaincu, mes nombreux mandats d'élus l'attestent. Je déteste la calomnie, ceux qui voudraient jouer à ce jeu pourraient le payer cher. Je reste passionné par ma coopérative, et foncièrement dévoué à ceux qui la gèrent dans un esprit de dialogue réciproque, sincère et sans arrières pensées. Et de plus je signe ce que j'écris!

BOREL JC a dit…

Jean-Christophe Borel

Les assemblées de section Domagri et Limagrain sont finies et laissent présager la fusion. Au sein de cette nouvelle coopérative, nous allons retrouver des gens qui se sont disputés au sujet des OGM, des éleveurs en désaccord sur les aides PAC versées aux céréaliers ... Je m'interroge.
Espérons que les nouveaux administrateurs de cette coopérative auront comme devise : "Aime ton prochain comme toi-même." Espérons aussi qu'ils ne seront pas influencés par des on-dit non vérifiés et la tentation de poursuivre cette campagne houleuse.
La liberté d'expression avec respect d'autrui est un luxe que l'on se doit de conserver.

Anonyme a dit…

Emmanuel comment ne pas être d'accord avec tes propositions. Elles coulent du bon sens, et toutes auraient pu être retenues pour ne pas en arriver là. J'ai aussi écouté le bruit qui est venu à toi. Ne t'inquiète pas tu as le soutien de beaucoup d'agriculteurs, et nous savons qui fait courir ce bruit. Ils ne l'emporteront pas au paradis.

Anonyme a dit…

Et pourquoi aucune de tes propositions n'a été retenue??????? Parce que toi tu n'es pas administrateur!!! tu n'es qu'un petit un serf et les administrateurs sont des gens bien plus intelligents que toi!!!

DD

Anonyme a dit…

et tu crois vraiment que les agriculteurs de limagne sont attentifs à ce bruit et tous les autres? ils ne rassurent que ceux qui les colportent! Ceux qui en haut de leur tour d'ivoire se sentent intouchables! Et même si tu réussisais à tout faire changer tu pourrais en être fier!

montanier jm a dit…

Gardons l'avenir en ligne de mire!...
Je suis pour le rapprochement, délégué de Chauriat, je me sens ni un toutou, ni un futur administrateur! Mais il est vrai que beaucoup de choses resteront à débattre .
Je m'aperçoit quand discutant avec ceux qui sont réticents ou contre ce rapprochement, la plupart sont d'accord pour dire que l'avenir sera une fusion...
Alors pourquoi un examen de passage?
Pourquoi ce procès aux éleveurs?
Pourquoi quelque part ce procès à Domagri?
Quand je lis les commentaires du blog ,j'ai l'impression que personne n'adhère à Domagri!...
Je travaille (depuis que je suis installé) à 100% avec Domagri. . Cependant, j'ai toujours fait du maïs semence, et depuis que Limagrain fait du blé, je fais 50/50 sur ma surface de blé...
Je vous rassure quand je fais mes comptes les prix sont aussi 50/50!...
Les deux me le payent pas assez chers!!!
Je le fais savoir chaque fois que je le peux dans les réunions ( c'est l'avantage que je trouve aux coops)
ALORS NE NOUS TROMPONS PAS DE COMBATS...
Domagri a été le fleuron de nos pères et grand-pères et l'est encore...
Limagrain, on le sait, l'est aussi...
Entre nous, les administrateurs n'y sont pas pour rien ...
Alors partageons nos énergies pour l'avenir de nos enfants
partageons nos dividendes à hauteur de nos énergies (comme c'est prévu)
Partager c'est s'enrichir, se replier sur soi-même ou se diviser c'est paralysant...

Gardons en mémoire cette phrase de Montesquieu qui disait au XVII°siècle :
«J'AIME LES PAYSANS, CAR ILS NE SONT PAS ASSEZ INTELLIGENTS POUR RAISONNER DE TRAVERS ».

Anonyme a dit…

M.Montanier votre position est raisonnable et tant mieux! Vous avez juste pas compris que demain vous ne pourrez plus décidé comme vous l'avez fait jusqu'à maintenant car vous êtes l'exception un des rares adhérents commun aux deux coops soit environ 300 agriculteurs. Demain ce seront les 3000 de Domagri qui vous dicteront la conduite vous perdrez votre pouvoir. L'exemple vient même de notre section où un délégué de Domagri a déclaré qu'il voterait la fusion si il avait des contrats à Limagrain. Vous voulez partager c'est très bien moi je mise beaucoup de capital à Limagrain en esperant un retour sur investissement le plus élevé possible. Vous voulez partager je crois que vous serez servi avec la fusion! Et lorsque il y aura du maïs semence conjoncturel vous le partagerez lorsque vous recevrez vos dividende si vous voulez partagé je suis prêt à accepter un chèque de votre part de ce que vous aurez de trop....Dans peu de temps on ne vous demandera même plus votre avis et vous partagerez bien plus que vous ne le pensé aujourd'hui. Et je n'ai pas économisé depuis de très longues années pour partager les économies destinés à mes enfants avec des gens que je ne connais pas et qui pour certains m'ont craché dessus toute leur vie! Mais je ne suis pas délégué et donc demain vous déciderez de mon avenir sans mon consentement, vous voterez la fusion contre mon avis et celles de nombreux agriculteurs que vous devez théoriquement représenté juste parce que le conseil de limagrain vous a demandé d'être délégué et qu'il a tout organisé pour que vous soyez élu...rflechissez bien à votre vote, vous engagez votre volonté, pas forcément la mienne...

DD

Anonyme a dit…

Votre position est louable M.Montanier, mais vous pensez vraiment que tous les agriculteurs de notre section sont pour la fusion? Est-ce que si les administrateurs de limagrain ne vous l'avaient pas demandé vous seriez présenté? ce qui s'est passé à Chauriat est la démonstration même de ce qui se passera après la fusion! Un vote arrangé non représentatif fait sous pression!! Au moins à Luzillat, Aubiat et Chappes les votes sont vraiment la représentation des électeurs ou les administrateurs de limagrain n'ont joué aucun rôle, c'est vraiment la base qui s'est exprimé! A Chauriat aussi il y avaient des agriculteurs contre la fusion et ils n'ont pas eu droit à la parole!!

Anonyme a dit…

Non à la fusion M.Montanier!!! je suis de votre section et contre la fusion vous devez me représenter!!!!

Anonyme a dit…

Félicitations M.FERRAND pour votre dévouement et vos engagements.... et la manière dont vous défendez vos idées. Je suis très admirative de voir que vous participez au modernisme de la communication... avec autant de réussite!
Continuez!!!

Anonyme a dit…

Opposants à la fusion;allez voir vos délégués qui ont été choisis pour faire passer la fusion et expliquez leur pourquoi vous ne voulez pas de ce projet.Faites leur part de vos inquiétudes et montrez que vous n'êtes pas opposés à toute forme de rapprochement dans la mesure où il préserve les spécificités de chacun.

Anonyme a dit…

ils veulent quoi, passer en force, faire plier les gens par la peur ? LIMAGRAIN n'ai pas une boite privée ! j'ai surement plus de parts sociales dans la boutique que les membres du bureau réunis ! et oui messieurs vous etez ici, grace aussi a moi et aujourd'hui vous ne voulez plus ecouter !!!!!!!!!!! votre fusion est deja morte meme si vous osez la passer en force, le mal est fait ! comment osez vous nous presenter DELSUC , celui qui a fini de plomber DOMAGRI ! finalement on ne pourra jamais etre un grand groupe ! AH SI !!! avec le magnifique GROUPE DOMAGRI !!!!!!

montanier jm a dit…

A vous qui ne me connaissez pas,
je réponds haut et fort, que oui je me serai présenté, même si on ne me l'avait pas demandé : j'avais prévu (je suis sur que tous les délégués sont en harmonie avec ce qu'ils pensent).
Sinon, croyez-vous que je me sentirai à l'aise pour écrire sur le blog? Non, ou alors si, mais de façon anonyme!...
A vous qui me dites que je suis un cas à part, il n'est jamais trop tard pour bien faire!!
Pour ce qui est du partage de mes dividendes je veux bien mais il faudrait un nom pour mettre sur le chèque!!!
Pour ce qui est de Chauriat, il est bien de mauvaise foi de dire cela :je ne crois pas que mes amis et collègues de travail qui étaient contre aient eu ce sentiment...
Vous qui êtes de ma section, convenez qu'il est dur pour moi de représenter quelqu'un qui est contre, quand moi je suis pour, et que je ne connais pas. Il suffisait de lever le bras pour se présenter...
Merci à C.Giraudon qui a osé maintenir sa demande pour voter à bulletin secret quand toute la salle s'est mise à marmonner.
La démocratie s'est exprimée,chacun ayant pu voté comme il le souhaitait...
Pour ou contre, le 17 décembre il en sera de même!!!

PS : A toi Manu je vois que mon premier message n'était pas passé, peux-tu le remplacer par ce message quel que peu modifier (je n'avais pas vu un des message)

Anonyme a dit…

Petit résumé de la Fusion :"Un agriculteur de mon village a les yeux plus gros que le ventre, il achète des biens qu'il ne peux pas payer, il vient me voir de temps en temps pour que je lui prete un peu plus afin qu'il puisse continué son train de vie, mais comme il est en plus très mauvais gestionnaire, un jour il est au bord du gouffre, il ne peut plus payer, les banques ne le suivent plus alors il vient me voir, j'ai déja mis tellement d'argent dans sa ferme qu'avec un peu plus, je devient propriétaire...." je vous pose une seule question : A VOTRE AVIS ! JE VAIS L'EMBAUCHER COMME CHEF DE CULTURES CHEZ MOI, LUI DONNER LA GESTION DE MON EXPLOITATION, LUI VERSER UNE REMUMERATION ET POURQUOI PAS EN PLUS LUI PAYER DES VOYAGES AU 4 COINS DU MONDE ?

montanier jm a dit…

OK! JE SUIS D'ACCORD POUR VOTER CONTRE LA FUSION
Mais à une seule condition :
que par la suite, Limagrain investisse dans une start-up virtuelle qui serait composée d'une armée d'anonymes et gérée par 2 ou 3 personnes...
Quand penses-tu Manu?
Est-ce-qu'une place de directeur ou sous-directeur me conviendrait?
Eh oui! Mes dividendes sont plus faciles à partager que mon état d'âme!!!
Lorsque l'on aura le nombre voulu de bataillons d'anonymes : ON FUSIONNE LES ESPRITS …
A la question en parle-t-on à P.Pagesse et son équipe?
Surtout pas!...Ce sont des gens incapables de gérer (…) une fusion (…) d'anonymes!!...
Oui à la fusion... Mais laquelle?
Ah, je sais plus moi!!...
QUELLE CON-FUSION DE FUSION!!!!....
Pour un bon déroulement des choses, merci de laisser Montanier anonyme à tout cela …
d'avance merci à tous.

Anonyme a dit…

maintenant que la fusion est acquise, je propose que les dividendes soient partagées entre tous les adhérents et non proportionnellement au surface de maïs semence.

Anonyme a dit…

bien mal aquis ne profite jamais...

Anonyme a dit…

je suis pour la fusion, je suis délégué de section mais mon vote sera secret et j'en ai marre de me faire dicter ce que je dois dire ou faire ! je n'ai besoin de personne pour faire tourner ma ferme, alors pourquoi aujourd'hui on me pousse du pied ? je vais voter pour ce que je pense !

Anonyme a dit…

Toujours non à la fusion avec Dom Agri,et aux administrateurs non semencier.Je produit du mais semence et du blé LG sur une petite surface en Limagne nord,et j'ai aucune envie de partager mes dividendes avec les adhérents de Dom Agri .
Demain c'est le grand jour pour les délégues de section , j'éspère que vous ferer le bon choix NON à la fusion,et NON à Petoton administrateur.

Anonyme a dit…

Ce soir les délégués dites non à la fusion! ne vous laissez pas embobiner, nous ne vous avons pas élus pour baisser la culotte. Pagesse sait très bien parler. dites lui NON!

Anonyme a dit…

ce soir vous avez la réunion préparatoire à Mons. Tenez bon!! ici dans l'ilot central la tension est trop forte pour vous dégonflez! Si la fusion passe ce sera la révolution!!!

Anonyme a dit…

Salut Manu comment c'est passée la reunion préparatoire à Mons hier soir?. Comment se sont comporter les délégués de section? peut tu nous faire un compte rendu de cette réunion ,beaucoup d'agriculteurs semencier désir savoir comment évolue le problème de la fusion avec Dom Agri.

Anonyme a dit…

Emmanuel je suis un délégué semencier pour la fusion mais un peu par défaut. Je trouve que ton idée de pondération est très bonne. Je ne comprend pas pourquoi nos juristes n'y ont pas pensé et pourquoi cela n'est pas dans les futurs status. Si je peux j'appuirai dans ce sens.

Anonyme a dit…

Alors que s'est il dit hier soir??? j'espère que vous ne lachez pas car sinon on saura vous demandé des explications!!!

Anonyme a dit…

Seigneur ..........Ils ne savent pas ce qu'ils font !

Anonyme a dit…

Les derniers seront les premiers.

Anonyme a dit…

Alors silence radio? la fusion est faite? Faudra pas oublier que 80% des agriculteurs de Chappes sont contre la fusion et qu'ils représentent 50% du capital de la coop....vérité juste bonne à dire! et à tenir compte pour la suite...gare gare!!!

Anonyme a dit…

le calme avant la tempête.......

Anonyme a dit…

De plus en plus de fusion en france, ce serait dommage de ne pas faire la notre ? Dans quelque année tout le monde dira " nos anciens avaient raison de la faire " et puis ceux qu'ils ne veulent pas rester peuvent créer une autre coopérative !

Anonyme a dit…

FUSIONNER OU PERDRE LE POUVOIR A LIMAGRAIN IL FAUT CHOISIR!!!!

Anonyme a dit…

je crois que les délégués pour la fusion qui sont entrepreneurs ou experts devraient réfléchir avant de voter.Ils se sont embarqués dans quelque chose qui pourrait leur fermer des portes...

Anonyme a dit…

Pourquoi creer une autre coopérative?Celle ci est la notre;nous l'avons financée pendant des années.Par contre si tu n'en veux qu'une récupères ton capital et travaille avec domagri.

Anonyme a dit…

Les cetas ont interêt à faire cette fusion,ils vont obtenir des prix préférentiels grace à leurs adhérents qui sont au conseil d'administration de limagrain (Aymard,Arnaud,Faure,Pagesse...).Au final ce seront les autres adhérents qui vont boucher le trou.La solidarité ça sert aussi à ça...

Anonyme a dit…

il y a au moins une chose qui est sure c'est que cette fusion sera accompagnée d'un plan social pour les employés de domagri et peut être ceux de limagrain et puis peut être même un plan social au sein du nouveau conseil d'administration...

Anonyme a dit…

Si on continue à nous emmerder avec cette fusion c'est avec les tracteurs dans la cour à Chappes que ça va finir.

Anonyme a dit…

Si RAOUL était là, nous n'en serions pas là !

Anonyme a dit…

et oui comme tout ce qui se fait en France, ce qu'on obtient pas dans les négociations c'est dans la rue qu'on l'obtient....

Anonyme a dit…

une chose est sur: c'est que le réchauffement de la planète à Chappes il va bien avoir lieu!

Anonyme a dit…

ces dommage mais ca ne pourrat pas finir autrement

Anonyme a dit…

La fusion Limagrain Dom Agri va bien avoir lieu , et va être valider jeudi 18 Décembre lors de l'assemblée générale de Limagrain .
Mésieurs les délégués de section une dèrnière carte reste à jouer lorsque vous serez dans l'isoloire voter Thivat et Montel,mais en aucun cas Petoton qui n'est pas semencier.

Anonyme a dit…

un scoop: ce matin à l'AG de Domagri les coopérateurs de la montagne exigent la moitié du conseil d'administration de la futur coop!!!!! ça promet de belles batailles après la fusion!!!

Anonyme a dit…

Halte à la fusion
ne laissons pas faire cette fusion
les éleveurs veulent la moitiée du conseil et surement plus
semenciers revoltons nous
si la fusion devais se faire boycotons LIMAGRAIN plus un seul achat ni d'engrais ni de phytos et d'autres le ferrons bien mieux que eux
et nous n'en resterons pas la tous manifester dés le 18 à CHAPPES
vous déléguets qui voterais le OUI vous porterais la responsabilitée de cet échèque dont nous aurrons tous à patire il est encore tant de changer d'avis réfléchissés bien le 18 il serras trop tard et aprés vous serrais les 1ers à pleurer que le maïs semence ne rapporte plus et que les dividendes fondes comme neige au soleil normal tous çà pour les éleveurs qui se ferrons une joie de ramasser le pactole le 13 mois comme ils disent !!!!!

Anonyme a dit…

Moi j'ai peut être rien compris mais les coopérateurs de la montagne comme vous dites si bien n'ont rien exigé ils se sont juste interrogés alors s'il vous plait Arrêtez de tout déformer !!!!

Anonyme a dit…

Messieurs les HAUTS membres du HAUT CONSEIL D'ADMINISTRATION de LIMAGRAIN sachez que si la fusion passe jeudi il y aura dans les prochaines années beaucoup de candidats aux postes d'administrateurs et beaucoup de délégués pour un bon renouvellement et pas seulement les administrateurs de DOMAGRI comme vous le souhaitez.

Ernest

Anonyme a dit…

Rappelez vous en 1940 les résistants étaient peu nombreux ce sont pourtant eux qui ont gagnés la guerre! Soutien massif à nos délégués!

Emmanuel Ferrand a dit…

Je censure volontairement un message injurieux, il se reconnaitra sans doute, et j'appelle au calme, à la sérénité et à la démocratie! Soyons responsables!

Anonyme a dit…

Ceux qui sont prêts à se mobiliser le 17 à Mons pour bloquer la fusion doivent se faire connaitre auprés des délégués contre la fusion.

Anonyme a dit…

propos tenus par les administrateurs de domagri qui vont integrer le conseil limagrain aprés la fusion:
Gueguen:"je comprends que les adhérents limagrain qui sont habitués à se gaver ne veuillent pas partager"
Grand:"les gars,il va falloir partager le 13eme mois"
Force:"on va demander des dividendes et des ristournes sur les hectares d'herbe"
Mafre réfléchit encore et Delsuc attend les instructions de Pagesse.
FINE EQUIPE;VOTEZ POUR EUX!!

Anonyme a dit…

Je regarde vos commentaires et je comprend votre méfiance mais ne vous est-il pas venu à l'idée qu'il valait mieux faire quelques concessions et accepter cette fusion plutôt que de l'empêcher. Car si cette fusion ne se fait pas que se passera-t-il? Je pense que vous pourrez dire au revoir à vos semences et à Limagrain.

Anonyme a dit…

Habituellement losqu'une entreprise moribonde (notre bien aimé president Mr delsuc declarait lui meme en assemblée de section que domagri etait incapable de continuer seul)est rachetée,c'est l'acheteur qui fixe ses conditions et non le contraire.Dans le cas present on paye et en plus on donne les clefs de Limagrain à nos amis de domagri.
Si la fusion n'a pas lieu, nos dirigeants ne laisseront jamais un concurrent reprendre domagri et ils seront obligés de proposer une solution plus conforme à nos interets.Au contraire c'est en s'opposant à la fusion que nous preservons nos contrats.

Anonyme a dit…

Je ne suis pas délégué de section mais je soutien ceux qui ont prit position contre. Tournez le problème dans tous les sens et comme vous voulez 1 homme pour une voix Domagri prend le pouvoir sur Limagrain! Meme si le découpage des sections est refait meme si il y a 500 adhérents communs il reste 3000 adhérents qui prennent le pouvoir sur les 500 le rapport est six fois plus!!!!!! seulement 1/3 des adhérents de Domagri qui se mobilisent en AG c'est le double des adhérents de Limagrain! c'est de la folie pure! du suicide organisé! Nous allons remettre les clés du groupe Limagrain 5e semencier mondial aux adherents de Domagri. A tous les délégués de section réflichissez à votre vote!

DEBRE a dit…

Messieurs les fervens adhérents de Limagrain, ne vous êtes vous jamais posé la question de savoir quel est le premier métier de Limagrain??

Il me semble moi si j'ai bien compris en assemblée de section au vu des résultats exposés par le groupe qu'il s'agit des graines potagères alors pourquoi un conseil d'administration fait que de semenciers...

Les potagers si on suivait votre raisonnement (complétement déraisonné) devraient prendre le pouvoir de cette coopérative.

Moi je pense que tous coopérateurs peut être elligible ( la mixité est ce possible, et puis un sur le nombre...)(et attention j'ai pas dit tous...), on a pas tous la chance d'être dans une zone de maïs semence comme vous...

Ensuite il me semble assez facile de lacher des commentaires sur un blog comme celui là en gardant l'anonymat et aprés de faire le fanfaron devant les personnes que l'on dénonce... Assumez ce que vous écrivez à la fin.

Anonyme a dit…

si limagrain n'est plus notre coopérative, nous pourrions aller voir ce que propose monsanto.

Anonyme a dit…

ça c'est une très bonne idée! vu que Limagrain devra contenter ses nouveaux adhérents avec des contrats de semence rien n'empêchera ceux qui veulent de faire des contrats avec d'autres semenciers. Nous le faisons bien avec d'autres régions...

Anonyme a dit…

non a cette fusion car les garanties de perenitée des pères fondateurs de limagrain sont baffouées.
oui a la ponderation des voies en fonction du capital
oui a une majoritée de semencier au conseil inscrit dans les statuts... tout autre proposition est illusoire vous le savez tous

Anonyme a dit…

delegues entrepreneurs ou experts reflechissez avant de votez pour cette fusion...car demain on saura qui est contre mais les pour aussi...
et si vous en etes vous ne travaillerez plus chez moi et bien d autres...soyez en sur...

Anonyme a dit…

Délégués LIMAGRAIN soyez sympa, aidez votre Président en votant NON à la fusion.
Vous lui permettrez ainsi de sortir de cette embrouille en lui donnant une année de plus de réflection et d'information.
Ce ne sera pas un échec, mais la victoire de la démocratie entrée à LIMAGRAIN.
De toute façon, ce n'est plus mon problème, j'ai ma petite retraite.

Anonyme a dit…

Deloche débarqué parce qu'il s'était abstenu sur la fusion Thivat non validé par le conseil parce qu'il s'est positionné contre la fusion mais alors pourquoi Blateyron élu alors que tous les délégués contre la fusion de la section de Chappes se sont réunis chez lui avec lui pour préparer cette assemblée?????

Emmanuel Ferrand a dit…

Très démocratiquement la fusion a été voté hier soir avec les deux tiers des voix des délégués. Certes le scrutin était serré puisque cela s'est joué à une voix, cependant elle est actée et aujourd'hui il n'est plus question d'avoir d'états d'âme. Il faut faire bloc et travailler tous ensemble à la réussite des challenges qui s'annoncent pour cette nouvelle coopérative. Les aventures humaines sont toutes faites de passages plus ou moins heureux, Limagrain n'échappe pas à la règle car c'est bien une aventure humaine, bien plus que financière qui se déroule depuis 1942. Nous en sommes les héritiers et nous devons perpétuer tous à notre niveau cette aventure. Notre volonté à tous est de permettre que Limagrain prospère et reste NOTRE outils capable de nous assurer travail et revenu de la manière la plus sécurisée possible. Je pense que de cette épreuve nous en sortons renforcés, et nos concurrents n'ont qu'à bien se tenir, le socle de Limagrain est très résistant. Je regrette les manoeuvres qui se sont produites autour du renouvellement des administrateurs, ce qui créé un précédent sans doute renouvelable à l'avenir. J'invite donc les administrateurs à être très à l'écoute des adhérents et à tenir compte de leur avis dans le but de la meilleure stabilité du pouvoir. Pour ma part je reste indéfectiblement passionné par Limagrain, dans le processus de cette fusion nous avions tous le même but mais sans doute pas le même chemin pour y arriver. Ce blog a joué sans doute un rôle dans ce qui vient de se passer, apprécié par certains, décrié par d'autres, tout comme le sont tous les modes de communication de notre époque et qui peuvent avoir une influence sur les décisions. Cela fait partie de la liberté d'expression, et je tiens à garder cette liberté pour ma part sur tous les sujets qui me concernent. Je concluerai par cette parole de notre Président hier soir: "l'utopie ce n'est pas l'irréalisable, mais l'irréalisé!" Et pour ma part je suis plein d'utopie!
Je clos le sujet de la fusion et refuserai tout nouveau commentaire afin d'éviter des dérives et puis parce qu'il faut bien une fin à tout. "The end"!

Anonyme a dit…

la messe semble dite, quoique , il faut rester vigilant et ne pas baisser la garde . Relisez l histoire de limagrain les deviances et les sursauts des hommes les elus et les cadres, il va necessairement y avoir une prise de conscience, alors courage de la part de l ancien aujourd hui observateur apres avoir ete acteur.