mercredi 5 novembre 2008

Obama: chance ou malchance?


Les USA ont élu leur 44e président de la république.
Tout le monde aura remarqué cette particularité de l’élection d’un homme de couleur dans un pays réputé pour sa division sur le sujet et où les racistes blancs se montrent à visage découvert. Mais outre ce phénomène c’est aussi l’élection d’un démocrate qui l’emporte sur le clan républicain caricaturé par l’ère Bush.
Mais nous ne nous trompons pas ! C’est la victoire d’une Amérique unie, par l’éclatante victoire d’Obama, c’est le retour en force des USA au plus fort, avec un Président qui aura avec lui le pouvoir législatif, par la chambre des représentants et le sénat. Les Américains, peuple patriote s’il en est, vont se regrouper tout entier derrière ce nouveau président. D’une part pour oublier G.Bush, mais aussi pour reprendre la place de cette puissante nation au niveau mondial. On nous présente au travers des médias ce nouveau président comme un changement, comme un renouveau, mais tous ces qualificatifs le seront pour le peuple américain. Au niveau international c’est une Amérique plus forte que jamais qui n’hésitera pas à imposer ses volontés au reste du monde. Obama a été élu pour redonner une fierté aux USA et il aura en plus de tous ses prédécesseurs avec lui toutes les minorités.
La faiblesse du pouvoir de G.Bush a été une chance considérable pour l’Europe et la France. L’endettement dans lequel s’est enlisé le pays, ayant pour conséquence une dévalorisation du dollar, la politique étrangère sans objectif sinon celui de faire la guerre aux quatre coins du monde, la division à l’intérieur même du pays, tout ceci a permis à l’Europe de faire entendre sa voix et de peser sur l’économie mondiale et d’exposer ses idées en géopolitique, malgré une unité politique inexistante.Obama a été élu avec une campagne électorale forte onéreuse, payée par des « amis » qui attendent aujourd’hui un retour sur investissement. Les USA ne sont ni la France ni l’Europe, l’argent est omniprésent, le pouvoir se gagne ou se perd, la consistance des programmes électoraux est invariable. Les Américains ne vivent que par la fierté de leur pays, et fort de cette brillante élection Obama a tout pour redonner cette fierté aux américains, il leur a promis, il le fera.

3 commentaires:

Corinne a dit…

On verra à l'usage. Ce que l'on peut dire, il est vrai que les Américains sont "patriotes" et seront tous derrière leur président.

Et as-tu entendu le discours de Mc Cain suite à sa défaite ? Il a félicité Obama et a déclaré être derrière lui.

Inimaginable en France...
C'est bien dommage...

D'un autre côté, vaut-il mieux être bons parce que les autres sont mauvais... ou bons tout court ??? A nous à nous retrousser les manches...

Anonyme a dit…

C'EST UN DIALOGUE....

Corinne a dit…

Dialogue...

A toi à t'exprimer afin de changer cela ! Ton opinion est la bienvenue...

;-)