mardi 1 juillet 2008

quelques vérités


-Il est bon de rappeler de temps en temps quelques vérités. Par exemple on ne cesse de nous seriner les oreilles avec la hausse des prix des matières premières. Hors au premier trimestre les denrées agricoles ont baissé de 2,7% et la hausse sur un an n’est que de 16%, pas de comparaison avec la hausse de l’alimentation…
-Au jour de la prise de fonction de la présidence européenne par la France, qui veut faire de l’agriculture une de ses priorité, on constate que l’OMC et son directeur général socialiste Pascal Lamy veut un démantèlement des aides aux agriculteurs, la commission européenne se laisserait presque faire, tandis que les USA votent un nouveau Farm Bill de plus de 300 milliards de dollars d’aides à son agriculture pour 5 ans soit 15% de plus que l’ancien Farm Bill.
-En cette période estival ou l’irrigation des cultures se verra, et ses détracteurs ne manqueront pas de crier au gaspillage, il faut rappeler que l’évolution des surfaces irriguées baisse tous les ans, que l’irrigation agricole ne représente que 15% des prélèvements en eau et dont la destination finale est tout de même l’alimentation des hommes, loin derrière l’énergie (57%) ou l’industrie (10%) et l’eau potable (18%).
N’oublions pas non plus que les agriculteurs paient l’eau grâce au moyens de compteurs et que sur 170 milliards de m3 de pluie qui tombe chaque année sur la France seulement 4,5 milliards sont prélevés par l’agriculture.
Tout ceci à méditer

2 commentaires:

Corinne a dit…

Tout à fait.

Mais que dire aussi des éleveurs qui ne pensent qu'à "récupérer" des aides en ponctionnant les céréaliers ? Les céréales sont en hausse alors on veut "rééquilibrer". Mais quand les céréales étaient au ras des pâquerettes, y a t'il eu "solidarité" inverse ???

Toujours dans le même sens...

Et les céréaliers n'ont pas tous plusieurs centaines d'hectares...
Et petite question : quel secteur de l'agriculture a le plus investi ces dernières années ? Les céréaliers ? Je ne pense pas...

Alors au lieu de toujours vouloir des aides, il serait temps aussi que l'élevage fasse sa mutation. Et ne pas surinvestir dès qu'il y a 3 sous d'avance... Quitte à se retrouver en difficulté rapidement, et à nouveau à redemander "à l'aide".

Et l'image de l'agriculture serait bien meilleure...

Mais même nos politiques s'en mèlent et en rajoutent une couche... Je cite le blog de notre député :

"Le réglement européen offre différentes possibilités pour atteindre cet objectif. Cela nécessite des moduler les aides à partir de productions qui dégagent des bénéfices importants, en particulier le secteur céréalier."

Des bénéfices importants !!! On croit rêver...
Stigmatiser ainsi une partie des agriculteurs, belle mentalité !

Le jour des véritables solidarités n'est pas encore arrivé... Bon courage aux syndicalistes agricoles... ;-)

Anonyme a dit…

en parlant d'argent, c'est aussi l'époque des traditionnelles augmentations notamment celle du smic
cette annee personne ne pourra dire que l'augmentation est trop elevee par rapport aux autres tranches de salaire puisqu'elle est de 0,9 %
chiffre tres raisonnable mais on ne peut pas en dire autant de l'allocation chomage....qui se paie un lifting de 2,5% !!!
je me doute que rester dans un canapé toute la journee a un cout mais restons rationnel !
en resume une personne qui travaille 6 mois au smic à temps plein (35h) soit 1037€/mois net et qui se fait virer ne va perdre que 172€/mois puisqu'il touchera toujours 865€/mois!!
je pense que pour 1100Frs de moins ca doit etre possible de ne plus rien faire et de rester tranquille chez soi, sans horaire et sans tache à réaliser.............sans compter qu'un peu de black peu arranger tout ça, n'est ce pas?!?
Coluche avait deja bien resumer la situation:"Choisi bien ton camps Camarade!"
Il faut que notre President et son gouvernement reagissent pour resorber le malaise!!